Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Quinard (Saint-Jouan-des-Guérets)

Dossier IA35046885 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées étable à vaches, étable à chevaux, porcherie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Saint-Malo Nord
Adresse Commune : Saint-Jouan-des-Guérets
Lieu-dit : Quinard
Cadastre : 1834 A3
La construction de ces bâtiments peut remonter à la fin du 19e siècle. Ainsi, d'après la tradition orale, ils auraient été élevés en 1887. Des bâtiments sont déjà représentés à cet endroit sur le cadastre de la commune réalisé en 1834. Toutefois, à cette époque, il semble que les bâtiments étaient divisés en deux propriétés. La partie est correspond à l'ancien logis ; ainsi, cette partie possède une façade rythmée par quatre travées. Elle était, au minimum, composée de deux pièces à feu par niveau. Cette partie correspond vraisemblablement à l'ancien logement patronal du moulin voisin, construit dans les années 1880. La partie ouest semble avoir abrité un logis au rez-de-chaussée (là où se trouvent une fenêtre et une porte) ainsi que des dépendances, notamment une écurie. De plus, la tradition orale nous a rapporté, qu'au milieu du 20e siècle environ, l'étable de cette ferme était située dans l'ancien moulin qui fait face à ces bâtiments. Par ailleurs, la cadastre de 1834 montre qu'il existait un autre bâtiment à cette époque, au nord-est ; celui-ci a actuellement disparu.
Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Les bâtiments qui composent cette ferme sont élevés en moellon de granite et de schiste ; ils sont par ailleurs couverts d'ardoise. Le logis est situé à l'est, sa façade est rythmée par quatre travées formées par des baies quadrangulaires à encadrements de pierre de taille de granite. Deux portes hautes pendantes donnent accès au comble, elles sont surmontées de linteaux en arcs segmentaires. La partie ouest correspond aux anciennes dépendances. Elle possède les mêmes caractéristiques architecturales que le logis : baies à encadrements de pierre de taille de granite, portes hautes pendantes à linteaux en arcs segmentaires.

Murs granite
schiste
moellon
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI maison à travées
HYPOE en alignement
STYL vernaculaire
MURS1 granite ; schiste ; moellon
SCLE1 2e moitié 19e siècle
DISTRIB simple en profondeur
ORDO -1
ELEV 4
ETAG 1
COMBLE comble à surcroît
MOUV à porte haute pendante
ACCESA 2
ACCESP ?
NATUA porte à battant unique décentrée
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20073508574NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine