Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Porh Berringue (Plouhinec)

Dossier IA56007608 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • étable
    • four à pain

La ferme de Porh Berringue est construite peu après la Révolution. Une étude plus approfondie permettrait sans doute de connaître le propriétaire constructeur. S'agit-il de paysans enrichis avant la Révolution qui ont racheté leurs anciennes métairies pour les reconstruire à la mode ? Il est indéniable que cette ferme sort du commun des fermes édifiées au début du 19e siècle sur le territoire, à cause de sa hauteur et de la présence rare d'un étage chauffé alors que cette forme de logis est plus souvent doté d'un étage à usage de grenier plafonné destiné à stocker des réserves.

Inspirée des modèles urbains, la façade à trois traves symétriques ainsi que la forme des baies en arc segmentaire est encore peu usitée en milieu rural à cette époque, quoiqu'elle apparaisse près d'un siècle plus tôt en milieu urbain.

Ferme à rapprocher des deux fermes étudiées de Lézévry (à Plouhinec), la première en raison de la forme des baies, la seconde pour la présence d'un étage habitable, mais seulement partiel à Lézévry.

Parties constituantes non étudiéescour, étable, four à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Port-Louis
AdresseCommune : Plouhinec
Lieu-dit : Porh Berringue
Cadastre : 1837 E 26, 42, 30 ; 2010

La ferme est édifiée en 1818, date portée sur la fenêtre du rez-de-chaussée du logis, sans doute à l'emplacement de la métairie noble "appelée la méthairie de Porh Beringue", attestée dans la réformation de 1666, dépendant du fief de Berringue. Le plan cadastral de 1837 montre un chemin reliant les deux fermes de Porh Berringue et conduisant au moulin à mer de Berringue. Au sud du logis actuel, un bâtiment très large aujourd'hui disparu pourrait être le vestige de l'ancien manoir : en 1837 où la ferme appartient à Jacques Guennec de Belz, ce bâtiment est dénommé cellier et bâtiment. L'étable en alignement du logis actuel à l'ouest a été restaurée au 20e siècle : le chaume a été changé pour de l'ardoise, entrainant la modification de la pente de toiture (la pente ancienne est révélée par les pierres de protection insérées dans le pignon du logis), et les ouvertures ont été agrandies ; les murs de cette étable semblent édifiés avec des matériaux plus anciens que le logis, provenant peut-être de l'ancienne métairie. Un four à pain isolé au sud, a été restauré en logis au 20e siècle avec remploi probable d'ouvertures du 16e siècle de l'ancien manoir ou de l'ancienne métairie. La grange au sud-ouest date du 19e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1818, porte la date

Isolée au nord du village de Berringue, séparée d'une autre ferme plus au nord, la métairie de Porh Berringue ne possède plus rien de son environnement initial. Construit en moellon régulier de granite, le logis de type ternaire est simple en profondeur. L'étage carré dont les deux chambres sont pourvues de cheminées est distribué par un escalier axial en bois à retours. Les cheminées du rez-de-chaussée sont à linteau de bois et consoles en granite en quart de rond. En alignement à l'ouest, l'ancienne étable avait une toiture de chaume dont le solin était protégé par un larmier formé de pierres plates insérées obliquement en continu dans le pignon du logis et épousant la forme de l'ancienne toiture. Au sud, le four à pain avec abri en forme de logis est construit en moellon de récupération. La porte à arc en accolade profondément moulurée et la fenêtre autrefois à croisée, à appui mouluré sont également remployées.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Typologieslogis de type ternaire, alignement
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • A. D. Morbihan. 3 P 2414 et 3P 2415. Plouhinec. 1840 Matrices cadastrales.

    E 26 : bâtiment dit Porh Berringue

    E 42 : cellier et bâtiment

    E 30 : courtil

    E 37 : masure

    E 38 : aire à battre

    E 43 : herbier

    E 25 : liorh ardrian en ty (verger derrière la maison)

    E 27 : liorh ardrevenne (verger du chêne ?).

  • 20095606237NUCB : Archives communales de Plouhinec

    20095606238NUCB : Archives communales de Plouhinec

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. Série B. B 2527. 1729-1731. Bail des biens de Messire Guy-Marie de Lopriac, chevalier, seigneur comte de Donges, marquis d'Assérac et autres lieux, composant, les seigneuries de Rongouët, de Coatrivas, Béringue, Kermassonnet et Coetmadeuc, le Dréors, Crémenec etc... ledit bail adjugé à dame Marie-Agnès Pérard de Kersula, veuve de Charles-Florimond Cardé sieur des carrières, trésorier et receveur de l'émolument du sceau de la chancellerie près le parlement de Paris.

    Archives départementales du Morbihan : B 2527
  • Archives communales de Plouhinec. 1837. Plans cadastraux.

Documents figurés
  • A. D. Morbihan. 3P 215. 1837. Plouhinec. Plan cadastral. Plan d'assemblage et plan par sections. 3 P 2414 et 3P 2415. Plouhinec. Matrices cadastrales.

    Archives départementales du Morbihan : 3P 215 ; 3 P 2414 ; 3P 2415