Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA35048711 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Louvigné-du-Désert
Adresse Commune : Poilley
Lieu-dit : la Servelle

La ferme de la Servelle est une des fermes les plus intéressantes de la commune. Tout d'abord son histoire est assez ancienne puisque sa construction date de 1752, comme indiquée sur le linteau d'une porte. De plus, elle est bien conservée et a subi assez peu de remaniements. La ferme est composée d'un bâtiment d'une grande longueur où se trouvent une pièce d'habitation à chaque bout et un cellier au centre. Accolée à ce long bâtiment, se trouve une étable construite au cours du 19e siècle. D'autres bâtiments complètent la ferme : une écurie, un hangar et un fournil. La présence de baies chanfreinées et le départ d'une porte en plein cintre indiquent cependant que l'origine de la ferme pourrait être plus ancienne que la date portée ne le laisse supposer. Ainsi, il pourrait y avoir eu une première implantation à la Servelle au 17e siècle, le bâtiment aurait été repris en 1752. Puis, la ferme a été agrandie au 19e siècle, avant 1833 car la plupart des bâtiments figure déjà sur le cadastre napoléonien levée à cette date. Seul le hangar a été ajouté après cette date.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 17e siècle
Dates 1752, porte la date

La ferme de la Servelle est composée de plusieurs bâtiments tous construits en moellon de granite ; les encadrements et les chaînages d'angle sont traités en pierre de taille. La façade du bâtiment où se trouve le logis est percée de plusieurs baies dont des portes quadrangulaires jumelées. Seules la partie centrale présente des baies chanfreinées et un départ de porte en plein cintre repris en linteau droit par la suite. Deux ouvertures de l'étage ont un appui et un linteau en bois. Le toit est à longs pans et est couvert d'ardoise, sa pente est assez forte. A l'origine, la ferme se composait d'une seule pièce d'habitation et des dépendances sous le même toit. Par la suite, une pièce d'habitation remplaça une partie de dépendance à l'est. Sur le linteau d'une des portes, on peut lire : F.F. PAR MICHEL LEMOULAND ET JEANNE LARCHER 1752. Les initiales F. F. signifient fait faire.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20093505555NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20093501551Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/5.

    20093501552Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/5.