Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, la Miancerie (Saint-Père-Marc-en-Poulet)

Dossier IA35045716 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable, écurie, porcherie, fournil, dépendance
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine
AdresseCommune : Saint-Père-Marc-en-Poulet
Lieu-dit : la Miancerie
Cadastre : 1982 A1
Dans son ouvrage sur la commune de Saint-Père-Marc-en-Poulet, datant du début du 20e siècle, Théodore Chalmel décrit cette ferme de la façon suivante : La grande Méancerye comprend : maison principale, chambres, grenier ; cellier sous couverture d'ardoise mesurant 22 pieds ; au pignon couchant, bâtiment couvert en ardoise, cellier, grenier. Autre maison adossée au pignon orient : embas et grenier, écurie, étable ; au pignon, retraite à porcs : 45 pieds sur 20. Autres bâtiments en chaume : pressoir garni, cour commune, puits, auge, vivier, terres contenant ensemble 12 ha. 50 a. 93 ca.. Il nous apprend également que les bâtiments furent reconstruits en 1656 par Me Michel Lambarré. En effet, cette date est gravée sur le linteau de la porte du logis principal. La baie située à l'ouest de cette porte a été remaniée au début du 20e siècle. La partie est du logis a probablement été surélevée au début du 20e siècle comme l'indiquent la forme de la porte-haute pendante et le linteau en brique. L'escalier était éclairé par deux petits jours grillés. Le logis possédait deux pièces à feu au rez-de-chaussée et une pièce à feu à l'étage à l'ouest. Le fournil a été édifié au cours de la 2e moitié du 19e siècle.
Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1656, porte la date

Le logis est construit en moellon de schiste avec encadrement des baies en granite. La date 1656 est gravée sur le linteau de la porte. Le logis s'élève sur trois niveaux : rez-de-chaussée, étage carré et étage de comble avec lucarne. Le toit à longs pans couvert en ardoise est terminé par un coyau. Accolés à l'est du logis se trouvent l'étable et l'écurie édifiées en moellon de schiste et granite et couvertes d'un toit à longs pans en ardoise et matériau synthétique. Au nord du logis, en retour d'équerre, se situait une dépendance actuellement en ruine. A l'ouest du logis, à l'écart, est construit un fournil en moellon de schiste brun avec carrées en bois, couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique.

Mursschiste
granite
moellon
Toitardoise, matériau synthétique en couverture, tuile mécanique
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • CHALMEL, Théodore. Saint-Père-Marc-en-Poulet. Rennes : SIMON, 1931, rééd. Rennes : Recto Verso, 1983.

    p. 350-351