Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, la Maçonnais (Saint-Étienne-en-Coglès fusionnée en Maen Roch en 2017)

Dossier IA35048994 réalisé en 2010
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Maen Roch
Lieu-dit : la Maçonnais
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Étienne-en-Coglès

La ferme de la Maçonnais est située au sud du bourg de Saint-Etienne-en-Coglès dans un village regroupant plusieurs fermes et maisons anciennes construites entre la fin du 16e siècle et le milieu du 20e siècle. La ferme étudiée ici fait partie des plus anciennes constructions de l´écart. En effet, sa construction semble remonter au 17e siècle et a subi peu de modifications depuis cette époque. Il s´agit d´un bâtiment assez imposant par sa taille et sa hauteur. Il se compose d´un rez-de-chaussée aménagé en plusieurs espaces : il y avait au moins une pièce à vivre car il reste encore une cheminée monumentale, l´autre partie servait de dépendance. Pour l´étage, il est plus difficile de connaître son usage, il semble toutefois que ce grand espace servait de stockage. Les éléments architecturaux encore en place ici tels que les encadrements des ouvertures qui sont chanfreinés, la présence d´une accolade terminée par une croix sur un linteau, les grilles, la corniche en granite, le décor de la cheminée, la poutraison, nous permettent de dater ce bâtiment du 17e siècle. Une reprise de maçonnerie en façade, ainsi que l´arrêt de la corniche au même niveau que la reprise, indique tout de même un remaniement du bâtiment sans doute au début du 19e siècle, sans doute au moment où le bâtiment fut entièrement converti en dépendance. A noter également la présence de quatre trous au-dessus de la porte charretière, il s´agit de trous de pigeons. Les niches à pigeons étaient plutôt le signe d´une propriété noble.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle

Le bâtiment principal de cette ferme est construit en moellon de granite. Les chaînages d´angles ainsi que les encadrements d´ouvertures utilisent également le granite mais en grand appareil régulier. La toiture présente une forte pente, elle est à deux pans et était autrefois couverte en ardoise. La façade principale est percée d´une porte quadrangulaire partiellement rebouchée la transformant en jour d´étable, d´une porte charretière et de deux fenêtres au rez-de-chaussée. Ces deux ouvertures ont un chanfrein sur leur encadrement, la plus petite possède encore une grille très ancienne, l´autre a un linteau décoré d´une accolade et d´une croix. L´étage est également éclairé par deux fenêtres, seulement une est décorée d´un chanfrein.

Murs granite
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20103510844NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103510845NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103502884Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande18.