Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, la Goupilière (Livré-sur-Changeon)

Dossier IA35049294 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue générale sud-est
    Vue générale sud-est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable à vaches
    • étable à chevaux
    • grange
    • porcherie
Parties constituantes non étudiées étable à vaches, étable à chevaux, grange, porcherie
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Liffré
Adresse Commune : Livré-sur-Changeon
Lieu-dit : la Goupilière
Cadastre : 1827 D2

L'écart de la Goupilière était déjà relativement développé en 1827, lors de la réalisation du premier cadastre communal. Ainsi, tout comme aujourd'hui, l'écart était à l'époque composé de deux parties distinctes, la première formée par un groupe de constructions se trouvant au nord de la route et la seconde par un autre groupe de bâtiments situés au sud de la route. Ce bâtiment est le plus au nord de l'écart, en 1827, il était divisé en deux propriétés différentes. Les bâtiments ont probablement été réunis au cours de la seconde moitié du 19e siècle pour ne former qu'une seule et même ferme. La partie centrale du bâtiment possède des éléments architecturaux anciens bien que la façade Est ait été remaniée. Ainsi, certains éléments de la façade semblent dater du 17e siècle, c'est le cas de l'encadrement de l'une des fenêtres du rez-de-chaussée qui est réalisé en granite et qui est chanfreiné contrairement aux autres encadrements de baies. La niche à statue, ou montjoie, en granite est également plus ancienne que le reste du bâtiment. Ces éléments semblent être des réemplois ; jusqu'au 19e siècle, il est en effet très fréquent de réutiliser des matériaux provenant de bâtiments proches détruits ou en ruines. L'ensemble de la construction semble plutôt dater de la première moitié du 19e siècle. Ainsi, la pente de toiture encore marquée du bâtiment, la présence de linteaux en bois filant et de clés en bois sur les encadrements de baies témoigne de cette époque de construction. Le logis se trouvait en partie centrale, il était semble-t-il composé de deux pièces à feu juxtaposées au rez-de-chaussée. Les baies de la partie sud de ce logis ont été remaniées, il semble qu'à l'origine, chaque pièce à feu ait bénéficié d'une distribution indépendante. La façade était donc probablement percée de deux fenêtres et de deux portes en partie centrale. La partie sud du bâtiment abritait une grange et peut-être une étable alors que la partie nord devait, au regard des trappes qui sont percées dans le pignon nord, abriter des soues à cochons.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

La maçonnerie de ce bâtiment est composée de moellon de grès ; les toitures à longs pans sont couvertes d'ardoise. Une corniche composée de corbelets en bois sculptés se trouve sous la toiture en façade est. La majorité des encadrements de baies est composée de linteaux en bois et de clés en bois également. Certains des linteaux en bois sont filants, c'est-à-dire qu'un même linteau est utilisé pour plusieurs baies. Dans la partie centrale, un même linteau sert à trois baies, alors que dans la partie nord, un linteau unique servait à deux portes (l'une des deux a été murée). Une des baies de la partie centrale possède un encadrement en granite orné d'un cavet. Une niche à statue est également réalisée en granite sur cette partie de la façade. Le comble à surcroît est percé de quatre portes hautes qui donnent accès aux combles à surcroît dans lesquels se trouvent des greniers. Le pignon nord est percé de trappes destinées à la nourriture des cochons qui devaient être logés dans cette partie de l'édifice.

Murs granite
grès
schiste
moellon
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20113506143NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan parcellaire de la commune de Livré-sur-Changeon, Canton de Liffré, Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 10 avril 1827, sous l'administration de Mr. Le Comte de Vendeuvre, Préfet, Mr Reuzeau, Maire et sous la direction de Mr d'Astis, Directeur des Contributions, Mr Naylies, Géomètre en chef, Mr Bessin, Géomètre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • Livré-sur-Changeon, une communauté rurale dans l'histoire. Ouvrage collectif, Coutances : Editions Ocep, 1992.

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

  • BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne, SKOL-UHEL AR VRO, Centre Régional d'Archéologie d'Alet, 1990.

  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1993, (Itinéraire du patrimoine, n°34).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PAUTREL, Emile Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).