Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, la Cointais (La Chapelle-Chaussée)

Dossier IA00007921 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonBécherel - Bécherel
AdresseCommune : Chapelle-Chaussée (La)
Lieu-dit : la Cointais
Cadastre : 1983 B1 882

Limite 17e siècle 18e siècle. De part et d'autre de la maison, des appentis construits en bauge ont été rajoutés au 19e siècle, sans doute lors de la transformation de la maison en ferme. Reconstruction façade antérieure 4e quart 20e siècle.

(Jean-Jacques Rioult, 1984)

Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle

Rez-de-chaussée : salle à gauche, escalier dans l'angle, face à al porte d'entrée, sous lequel une autre porte donne accès à l'arrière de la maison (cf fig. 2). Dans le mur de refends, armoire murale. A droite, pièce desservie par une porte à linteau droit et communicante avec la salle principale ; lors de la récente restauration, le jour sur la façade principale a été agrandi, un autre crée sur la façade postérieure (cf. fig. 2). Cette pièce secondaire a pu être à l'origine, un atelier.

A l'étage, deux greniers desservis par des portes hautes. le chanfrein de leurs piédroits poursuivi jusqu'en bas atteste leur ancienneté. Le grenier de droite dispose d'une cheminée (dont la souche n'existe plus) et d'un jour dans le mur Nord.

Les lucarnes dans le toit datent de la dernière restauration.

(Jean-Jacques Rioult, 1984)

La façade principale est en moellons de granite, alors que l’arrière de la maison est en terre sur soubassement de pierre. Les chainages d’angle et encadrements des ouvertures sont en pierre de taille, du même matériau. Cette façade Sud-Est est percée de quatre baies rectangulaires et de deux portes. L’une de ces dernières est en plein cintre mouluré.

De part et d’autre de ces portes, on observe deux ouvertures protégées par des grilles en fer forgé. Leur linteau est droit et monolithique, en pierre de taille de granite.

L’appentis situé au Sud-Ouest n’est plus en bauge, contrairement aux informations fournies par l’inventaire de 1984, mais en matériaux contemporains : il fut récemment restauré, au 21ème siècle.

À l’intérieur, la salle de droite possède des éléments caractéristiques du 17ème siècle : un vaisselier et une cheminée en pierre de taille en granite. Les piédroits de la cheminée possède chacun un visage sculpté, probablement ceux d’un homme et d’une femme. Il était courant à l’époque de représenter les propriétaires à cet endroit.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliers
Typologieslogis à fonctions multiples, porte haute, haut surcroît, porte à double rouleau
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Informations complémentaires : dossier d'archivage de 1984 :