Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, l'Arpentinier (Trévérien)

Dossier IA35041222 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • fournil
    • porcherie
    • cellier
    • étable à vaches
    • étable à chevaux
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesfournil, porcherie, cellier, étable à vaches, étable à chevaux
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Tinténiac
AdresseCommune : Trévérien
Lieu-dit : Arpentinier
Cadastre : 1935 ZA
La construction de ce bâtiment date probablement de la seconde moitié du 17e siècle, bien qu'il ait subi quelques transformations ultérieures. La porte en plein cintre ainsi que les baies chanfreinées et la poutraison de très forte section permettent de faire remonter la construction à cette époque. Il existait vraisemblablement deux pièces à feu superposées dans la partie ouest du bâtiment, alors que la partie est semble avoir été réservée de tout temps aux dépendances. Le bâtiment situé à l'est et couvert d'ardoise abritait originellement l'étable de la ferme. Les dépendances situées au sud-est de la cour abritaient les porcheries, écuries et le cellier. Tous les bâtiments de ce lieu figurent sur le premier cadastre de la commune réalisé en 1834. Paul Banéat mentionne, au début du 20e siècle, l'existence d'un ancien manoir à Répentigné ; il semble qu'il s'agisse de ce lieu. Ce manoir appartenait à la famille de Lorgeril en 1445.
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

Le logis de cette ancienne ferme est construit en moellon de schiste et possède des baies à encadrements de pierre de taille de granite. La partie est, transformée en habitation, est construite en moellon de schiste et couverte de tuile mécanique. La porte principale est une porte en plein cintre. Les dépendances, situées à l'est de la cour, sont élevées en moellon de schiste et en terre. Un fournil fait face au logis.

Mursschiste
terre
moellon
Toitardoise, tuile mécanique
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 271 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)