Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Jugon (Baud)

Dossier IA56008186 réalisé en 2002

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable, four à pain, grange, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonBaud - Baud
AdresseCommune : Baud
Lieu-dit : Jugon
Cadastre : 1987 YN 166, 63 ; 1829 I2 573, 572

La ferme de Jugon est composée d'un premier logis daté 1672 (date gravée sur le jour de l'étable) et d'une grange contemporaine datée 1671 (date portée sur l'occulus). Son comble est rehaussé au 20e siècle et la pente du toit modifiée. Un nouveau logis édifié perpendiculairement en 1771 (date portée sur la façade) ferme la cour au nord tandis qu'un troisième bâtiment, aujourd'hui disparu mais figurant sur le cadastre ancien, fermait la cour à l'ouest. Le logis aurait été habité par Jean Chouan. Les fenêtres du comble ont été rehaussées récemment. Vers le milieu du 19e siècle, une dépendance est construite en alignement de la grange, au sud. Le puits est contemporain du logis 1771. Le four à pain figure sur le cadastre ancien.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates1671, porte la date
1672, porte la date
1771, porte la date

Deux logis-étables construits en retour d'équerre ferment la cour au nord-est. La grange et l'ancienne aire à battre sont situées un peu à l'écart, au sud, ainsi que le four à pain. Le logis-étable le plus ancien, à l'est, édifié en moellon, est surmonté d'un comble à surcroît. Le plus récent, en pierre de taille, couvert en ardoise, est surmonté d'un haut comble à surcroît. Sa façade présente une élévation ordonnancée à quatre travées. Le puits à boules situé à proximité immédiate est également en pierre de taille. La façade de la grange, autrefois à pignon découvert, est édifiée en pierre de taille tandis que les murs goutteraux sont en moellon.

Mursgranite
pierre de taille
moellon
Toitardoise, tôle ondulée
Étagescomble à surcroît
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
pignon couvert
Escaliers
Typologieslogis-étable à deux portes, haut surcroît
Techniquessculpture
Précision représentations

La niche sculptée au centre de la façade est ornée d'une coquille. Elle a conservé des traces de polychromie rouge ainsi que la tête d'ange sculptée en haut de la façade, à droite, abritée sous le toit. La pierre d'assise du pignon de la grange est sculptée d'une tête schématique.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvremaison d'homme célèbre

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales du Morbihan. Série 3 P, cadastre ancien.