Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de Beauchêne (Langrolay-sur-Rance)

Dossier IA22017266 réalisé en 2015

Fiche

La ferme construite en 1836 sur un terrain vierge à l'est du château de Beauchêne reprend le style rustique à l'italienne, bien que sa toiture ne soit pas en tuile creuse mais en ardoise. Cet édifice témoigne d'une volonté de se rapprocher des fermes modèles. D'autres exemples de métairies nobles comme celle du château de Largentaye à Saint-Lormel (22) attestent de la dispersion de ce style.

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonProjet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude - Ploubalay
AdresseCommune : Langrolay-sur-Rance
Adresse : rue de Beauchêne
Cadastre : 2015 B 279
Précisions

Le cadastre napoléonien de 1827 fait apparaître sur ce terrain un verger, un puits et un fournil. À cette époque, le bâtiment que l'on appelle communément « la nouvelle ferme » n'est pas encore édifié.

En 1836, la construction de la ferme et du bâtiment agricole est entreprise sur ce terrain vierge hors des murs du château par Louis-Joseph comte de Querhoënt et son épouse Adelaide Daën de Kermenenan comme en témoignent leurs initiales depuis 1832, couche sur la façade principale propriétaires du logis de Beauchêne depuis 1832. Les constructions viennent ainsi compléter le fournil et le puits déjà préexistants en 1827.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , porte la date
Dates1836, porte la date

Le corps de ferme:

Le corps de ferme est une construction homogène de plan rectangulaire symétrique comprenant un corps principal à 3 niveaux, accolé de 2 ailes latérales plus basses à 2 niveaux. Comme la plupart des fermes du territoire, ce corps principal est réservé au rez-de-chaussée à un usage d'habitation tandis que les deux niveaux supérieurs servent de greniers.

Le bâtiment édifié en moellons de granite et de schiste était probablement destiné à être enduit. Tandis que les baies du rez-de-chaussées sont en granite, l'arc en plein cintre des gerbières au dessus est en brique.

Orientée au sud, la façade principale du bâtiment est symétrique et comporte 3 travées pour le corps principal. Au nord, la façade arrière reprend à l'identique l'organisation de la façade sud. Les initiales « Q K » gravées dans le cartouche correspondent au couple commanditaire, Querhoënt et Kermenenan, à l'époque propriétaire de Beauchêne.

Le bâtiment agricole:

De forme longiligne, couvert par une toiture à longs pans, le bâtiment agricole fait preuve de la même organisation symétrique que le logis de la ferme. Il comporte un espace central constitué d'une porte charretière en plein-cintre surmontée d'un grand fronton triangulaire percé d'un oculus. La porte est aujourd'hui murée dans sa quasi totalité. L'ensemble du bâtiment est couvert en ardoise.

À l'est du corps de ferme se situent le puits et le fournil. Le puits est couvert en maçonnerie édifié en moellons de granite.

Le corps de logis et le bâtiment agricole sont aujourd'hui bien conservés. À l'origine, les maçonneries étaient probablement enduites.

Mursgranite moellon
schiste moellon
Toitardoise
Plansplan rectangulaire symétrique
Étages2 étages de comble
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couvertures
États conservationsbon état, restauré
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P 108/1
Périodiques
  • Revue de l'association Le Carrouge, Plouër-sur-Rance.

    p.33 à 39 Bibliothèque municipale de Plouër-sur-Rance