Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Bordes (Chauvigné)

Dossier IA35049521 réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Antrain
Adresse Commune : Chauvigné
Lieu-dit : les Bordes

Les caractéristiques architecturales de cette ferme sont propres à la fin du 19e siècle. En effet, nous pouvons observer l'utilisation de la brique pour les encadrements de baies en plein cintre ainsi que sur la souche de cheminée. Ce matériau fut largement employé à la fin du 19e siècle. De plus, les ouvertures du logis principal sont en pierre de taille, taillée mécaniquement. Ceci offre une configuration lisse et régulière à la façade. Les maisons du 19e siècle mettent en avant un aspect linéaire et régulier par les travées et la position des ouvertures qui définissent la façon dont on allait vivre à l'intérieur du bâtiment.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1872, porte la date

L'exploitation agricole, constituée d'un ensemble de bâtiments, s'organise autour d'une cour. La ferme abritant la maison d'habitation est construite en moellon de granite et couverte d'un toit à longs pans en ardoise. Ce bâtiment est constitué d'un étage à usage de grenier, symbolisé à l'extérieur par deux gerbières. Les corps de bâtiments abritant les étables et deux soues à cochon sont placés dans le prolongement de la maison d'habitation. L'étable est un bâtiment maçonné en pierre de taille et moellon de granite. Les ouvertures sont constituées de gerbières, de portes et d'une porte coulissant sur des rails. On remarque à l'arrière de ce long bâtiment la présence de nombreuses baies en plein cintre, en brique, permettant une aération à l'intérieur de la structure. Les soues à cochon, de plan rectangulaire, sont isolées du reste des bâtiments. Elles sont construites en moellon de granite et couverte d'un toit en ardoise. Les soues sont compartimentées et possèdent leur propre porte d'entrée qui s'ouvre vers l'extérieur. De part et d'autre des portes, une trappe en bois surplombe une auge en granite. Au-dessus de chacune des trappes, des fenestrons permettent une aération à l'intérieur du bâtiment. Enfin, on note la présence de petites ouvertures situées près du sol. Celles-ci permettaient de nourrir le cochon sans entrer dans la soue.

Murs granite
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée