Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Beauvais (Bourgbarré)

Dossier IA35046971 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • porcherie
    • chapelle
    • étable à vaches

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesgrange, porcherie, chapelle, étable à vaches
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Bruz
AdresseCommune : Bourgbarré
Lieu-dit : Beauvais
Il s'agit d'un site très ancien occupé par le manoir de Beauvais au 17e siècle. Des douves, une chapelle aujourd'hui en ruines et des restes de murs de clôture font partie du site. Le corps de logis et la grange sont des bâtiments du 17e siècle remaniés au début du 20e siècle, c'est également à cette dernière époque que fut construite l'étable-écurie. D'après Paul Banéat, au 17e siècle, le manoir se composait ainsi : un chapiteau surmonté d'un pigeonnier, des chambres hautes, une tourelle, des grilles pendantes aux fenêtres, une cour avec deux potaux de pierre aux deux bouts et petit portail à côté, une chapelle et une remise de carrosse dans la cour et derrière la maison un jardin seigneurial clos de douves et de murs, avec une ancienne tourelle à son coin nord-est. Beauvais avait un droit de motte et de haute justice. Il était aux de la Bouëxière en 1427 et 1584, aux Berland seigneurs de la Guitonnière en 1604, passa par alliance en 1684 aux Thibault seigneurs de la Carte, et fut vendu en 1708 aux Robert seigneurs de la Bellangeraie ; retiré en 1712 par Charles du Chastelier époux de Jacquemine de Vaucouleurs, il fut vendu en 1718 aux Denyau seigneurs de Chantelou, et passa par alliance aux de Lantivy, qui le vendirent en 1756 aux Picquet seigneurs de Melesse ; ceux-ci le possédaient encore en 1789. Beauvais est également le site d'un ancien système d'enclos emboîtés à fossés rectilignes en bordure d'une petite vallée, de l'époque pré-romaine ou gallo-romaine.
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

Bâtiments élevés en moellon de schiste. Le corps principal a des encadrements d'ouvertures en brique à linteau cintré ou linteau en bois. La partie ouest est occupée par une grange qui possède des contreforts en façade et des poutres énormes à l'intérieur. Un bâtiment abrite l'étable, l'écurie et une porcherie en appentis latéral.

Mursschiste
moellon
Toitardoise
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée