Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme anciennement manoir, Montbuisson (Domloup)

Dossier IA35032843 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiéesfour, étable, chapelle
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Châteaugiron
AdresseCommune : Domloup
Lieu-dit : Montbuisson
Cadastre : 1849 F3 ; 1997 F3
Au début du 16e siècle, ce manoir appartenait à la famille Racine, puis, il passe à la famille Lodin au 17e siècle et enfin à la famille Morin dans la seconde moitié du 18e siècle. En 1849, le cadastre figure trois bâtiments composant Montbuisson. Il reste quelques vestiges de ces bâtiments, notamment celui du sud qui semble être l'ancienne chapelle du manoir. Ainsi, ce bâtiment possède un toit très pentu, une très belle charpente, de plus, il est orienté (le choeur est à l'est) ce qui confirme sa fonction d'ancienne chapelle. Des appentis latéraux en bauge ont été ajoutés au bâtiment primitif, à la fin du 19e siècle probablement. Cette chapelle date du milieu du 17e siècle, elle avait été construite par Luc Loudin, propriétaire du lieu à cette époque. Sur le logis actuel, certaines parties sont très anciennes ; c'est le cas par exemple des poutres de la salle qui ont une section importante et qui sont très longues. Il s'agit probablement de remplois de l'ancien logis manorial. De plus, la partie est du logis possède une maçonnerie ancienne de petit moellon, elle est élevée sur une cave et la façade arrière possédait une baie présentant une grille de la fin du Moyen Age. Cette partie a été réaménagée en 1865 puisque selon la tradition orale, cette date est inscrite sur un mur du grenier. L'étable située à l'ouest possède une partie ancienne au nord ; elle a vraisemblablement été agrandie au cours de la seconde moitié du 19e siècle, comme l'indiquent les ouvertures en plein cintre en brique.
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1865, porte la date

Cette ferme se compose de plusieurs bâtiments distincts élevés en moellon de schiste et en bauge. Le logis se trouve au nord de la cour, il possède une cave dans sa partie est. Il est composé de deux pièces à feu et le comble à surcroît est percé de portes hautes pendantes. L'étable est située à l'ouest, elle est perpendiculaire au logis. Certaines de ses ouvertures, dans la partie sud de la façade, sont en plein cintre en brique. Enfin, le bâtiment situé au sud-est abrite une ancienne chapelle.

Mursschiste
terre
moellon
Toitardoise
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20043511245NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Domloup. Section F3 de Louazil, en trois feuilles, 3me feuille. Cuault, Géomètre de 1ère classe, Levé par Alagille, [1849], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 532 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Châteaux et manoirs. Publication de l'Association historique du pays de Châteaugiron, décembre 1993, (Mémoires, n°1).

    p. 23
  • Le patrimoine religieux. Publication de l'Association historique du pays de Châteaugiron, Passerelle Impressions, Juin 2000, (Mémoires, n°3).

    p. 53