Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, 6-8 place de l'Eglise (La Baussaine)

Dossier IA35041926 inclus dans Village de La Baussaine réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, four, porcherie, remise, écurie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Tinténiac
AdresseCommune : Baussaine (La)
Adresse : 6-8 place de l' Eglise
La partie la plus ancienne de cette ferme se compose d'une maison bâtie à la fin du 17e siècle, en 1683, date indiquée sur une des souches de cheminée. Ce logis se composait de deux pièces à feu au rez-de-chaussée et d'une chambre avec cheminée à l'étage. La porte en plein cintre, la fenêtre avec appui saillant et linteau sculpté d'une accolade et de trois ronds, les corbelets sculptés de la corniche en calcaire, ainsi que la souche sculptée également en calcaire sont des éléments typiques du 17e siècle. Ce logis n'était pas à l'origine celui d'une ferme, les décors sculptés de la façade et la présence d'une chambre à l'étage indiquent un niveau de vie assez aisé, peut-être une maison de tisserand de lin, très présent à La Baussaine. Par la suite, des bâtiments s'ajoutèrent pour former une exploitation agricole, une grange, une étable, un four et une soue à cochons en terre. Formant un L avec le logis, un bâtiment abritant une pièce à vivre et une écurie fut construit vers la fin du 19e siècle ou le début du 20e siècle.
Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Dates1683, porte la date

Le logis est construit en moellon de granite. La façade est percée d'une porte en plein cintre avec chanfrein, d'une porte avec un écusson en relief sur le linteau, d'une fenêtre avec linteau mouluré en accolade et appui mouluré, d'une fenêtre avec feuillure quart de rond sur le linteau et les piédroits. Une des souches de cheminée est sculptée en calcaire du Quiou.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée