Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme 2 de la Huballerie (Calorguen)

Dossier IA22018037 réalisé en 2012

Fiche

Ce logis vient de faire l’objet d’une complète restauration qui reste dans l’esprit de la maison : maintien de la mixité des matériaux du gros œuvre et du second œuvre, respect de l’organisation fonctionnelle des pleins et des vides de la façade, et sauvegarde de la cheminée de la salle et du vaisselier mural.

En 1692, les ouvertures sont toutes rectangulaires, alors qu’en 1660 pour le logis d’a côté elles combinaient encore des formes cintrées et rectangulaires. L’inscription portée sur le linteau de la fenêtre identifie son premier propriétaire : Mathurin Houel dont un ascendant est mentionné à la Huballerie dès 1588.

Appellationsferme 2
Parties constituantes non étudiéesétable, dépendance
Dénominationsferme, ferme
Aire d'étude et cantonProjet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
AdresseCommune : Calorguen
Lieu-dit : Huballerie (la)

Logis de ferme daté 1692 par une inscription qui identifie également son propriétaire Mathurin Houel. Il a été séparé en deux fonds au 19e siècle comme l’indique le cadastre de 1843. A cette période deux petites dépendances sont accolées au corps principal.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates1692, porte la date

Orienté au sud, le logis est édifié en moellons de schiste et terre pour le gros œuvre et en pierre de taille de granite pour les encadrements des baies du rez-de-chaussée.

Ce logis mixte appelé également à fonctions multiples regroupe sous une même toiture une pièce habitable : la salle et des pièces d’exploitation et de stockage. Son organisation à deux pièces au sol constitue un modèle standard, à gauche, la salle, unique pièce chauffée communique avec une seconde pièce pouvant servir d’étable, de cellier ou d’atelier. D’une superficie de 35 mètres carrés, la salle est pourvue d’une cheminée sur le mur de refend avec corniche en pierre des faluns, lui fait face un vaisselier mural à ressauts dans lequel s’intègre deux tablettes au-dessus d’un évier en pierre. Un escalier se situait dans l’angle nord est et permettait l’accès depuis l’intérieur à de vastes greniers.

Mursschiste moellon
terre
granite pierre de taille
Toitardoise