Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme 1, Kersalio-Coëthuan (Pluméliau fusionnée en Pluméliau-Bieuzy en 2019)

Dossier IA56002602 réalisé en 2001

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable, remise, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonBaud - Baud
AdresseCommune : Pluméliau-Bieuzy
Lieu-dit : Pluméliau, Kersalio-Coëthuan
Cadastre : 1967 ZR 17, 18
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Pluméliau

La ferme est construite en 1634, date portée sur la fenêtre. Le puits porte la date de 1759. Une grange-remise à logement est construite à proximité au milieu du 19e siècle. Le toit de chaume de la ferme et celui de la remise ont été remplacés pour du fibro et de la tôle au milieu et à la fin du 20e siècle.

Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : milieu 18e siècle
Dates1634, porte la date
1759, porte la date

La ferme est construite en moellon de schiste avec ouvertures en granite et actuellement recouvert de fibro-ciment. Elle est de type logis-étable à porte unique. Dans le mur nord de la partie logis est ménagée sur le mur nord une armoire murale avec emplacement d'un évier ou d'un charnier disparu au-dessous. Le grenier est desservi par un escalier en vis en maçonnrie demi-hors-oeuvre. La remise est ouverte sur le mur gouttereau par un linteau de bois cintré supporté par des poteaux de bois. La partie réservée à l'habitation est séparée de la remise par une cloison de planches. Le puits en pierre de taille est orné sur ses montants de vases et de fleur de lys.

Mursschiste
moellon
Toitciment en couverture, tôle ondulée
Étagescomble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour en maçonnerie
Typologieslogis-étable à porte unique, armoire murale, puits morbihannais
Techniquessculpture
Précision représentations

Les montants du puits sont sculptés sur leurs montants de vases de fleurs de lys.

Bien que le muret à usage de mangeoire marquant la séparation entre pièce commune et étable ait ici disparu, cette ferme se rapproche de la ferme sélectionnée de Keraudren. Quant à la remise à logement, elle rejoint une série caractéristique de la région de Pontivy et Cléguérec, que l'on ne trouve sur le canton qu'à Pluméliau (Kerandré, par exemple). Celle-ci est cependant la mieux conservée du canton ce qui explique la sélection.

Statut de la propriétépropriété privée