Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Espace vert : site naturel départemental du Dourven (Trédrez-Locquémeau)

Dossier IA22002852 réalisé en 2004

Fiche

Dénominations espace vert
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Plestin-les-Grèves
Adresse Commune : Trédrez-Locquémeau
Lieu-dit : le Dourven

La pointe du Dourven embrasse toute l'embouchure de l'estuaire du Léguer, bordé au nord par Servel et au sud par Ploumilliau, puis Ploulec'h avec le promontoire du Yaudet. Deux rochers portent des balises : Darlaskenn Vras (la Grande Tique) et Poulmadoguen. Compte tenu de sa position stratégique, la pointe du Dourven a été fortifiée à différentes époques. On y a découvert les vestiges de fortifications gallo-romaines. La pointe du Dourven constitue une réserve foncière terrestre et maritime ouverte au public (depuis 1974), de plus de 43 hectares d'un grand intérêt paysager et botanique, dont 32 ha en DPM. Cet espace naturel remarquable comprend une partie naturelle d'estuaire et de cap, des landes côtières, falaise et abords, avec au pied des amas rocheux ou chaos granitiques, un parc boisé près du rivage et une maison réaménagée sur le site à vocation de centre d'art contemporain. Un corps de garde du 17ème siècle associé à une guérite rappelle l'histoire militaire de ce site patrimonial. Le Service des Espaces naturels du Département contribue à protéger cet espace et à diversifier le boisement du site. Des équipements légers facilitent l'orientation et l'accueil du visiteur (chemins balisés et aire pour déjeuner). Avant d'être propriété du Département, la maison du Dourven appartenait à la famille Even, qui l'a fit édifier en 1912. Elle fut abritée par des plantations de pins maritimes dans les années 1930. A cet endroit appelé "an Drezeier", les ronciers, le sous-sol granitique est remplacé par un fond schisteux qui se poursuit vers l'ouest. Le lieu Dourven, qui signifie en breton "Pierre bruissante" a inspiré poètes et musiciens, dont le plus connu est certainement Paul Le Flem, qui séjournant dans la famille Even, a composé dans le fortin de la batterie un opéra "Aucassin et Nicolette", pendant l'été 1908.

Période(s) Principale : 2e moitié 20e siècle
Dates 1974, daté par source
Statut de la propriété propriété du département

Annexes

  • 20042204774NUCB : Collection particulière

    20042204810NUCB : Collection particulière

    20042204629NUCB : Collection particulière

    20042204809NUCB : Collection particulière

    20042204808NUCB : Collection particulière

    20042204547NUCB : Collection particulière

    20042204548NUCB : Collection particulière

    20042204546NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • DIREN BRETAGNE, OUEST-AMENAGEMENT. Les espaces littoraux remarquables des Côtes d'Armor. Rennes, DIREN Bretagne, 1998.

    p.197