Logo ={0} - Retour à l'accueil

Espace portuaire et défensif de Kernevel (Larmor-Plage)

Dossier IA56006322 réalisé en 2008

Fiche

Précision dénominationespace portuaire
Appellationsport de Kernevel, port du Kernevel, port de Kernével, Le Kernevel
Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationsport, ensemble fortifié
Aire d'étude et cantonBretagne - Ploemeur
AdresseCommune : Larmor-Plage
Lieu-dit : Adresse : le Kernevel

Situé à l´entrée de la rade de Lorient, à l´extrémité orientale de la commune de Larmor-Plage, l´espace portuaire et défensif de Kernevel est un site stratégique au 18e siècle, puisqu´il défend Lorient et sa prestigieuse Compagnie des Indes. En complément de la citadelle de Port-Louis bâtie sur la rive gauche de la rade, la construction en 1761 d´un fort en étoile au Kernevel permit de contrôler militairement la rade de Lorient. Ce secteur oriental du Kernevel, au niveau de la pointe, a par ailleurs été occupé pendant la Seconde Guerre mondiale par les Allemands. Ce site est investi à partir du 19e siècle par l´industrie de la conserverie. Augustin Gillet s´y implante au début du siècle et y construit sa maison (la future villa Kerozen) et une conserverie. Son successeur, le banquier lorientais Auguste Ouizille, fructifie ses affaires et devient un important homme d´affaires. De la rue de la Frégate à celle de la Brise et la place du Commerce, Le Kernevel lui appartient. Il y possède une conserverie, des magasins, des maisons... Il est également à l´origine du premier port du Kernevel. La construction d´une cale et d´un terre-plein, équipements indispensables au dynamisme de cette partie de la commune, permet de débarquer les produits de la pêche et d´embarquer les voyageurs vers Lorient et Port-Louis. La famille Ouizille a particulièrement marqué le quartier du Kernevel, d´autant que ce nom est aussi attaché aux trois villas qui surplombent le port et qui portent le nom de « Château des Sardines ». La légende veut que, enrichi par l´activité sardinière, Auguste Ouizille ait construit à chacune de ses trois filles une villa. En réalité, Auguste Ouizille meurt en 1881 alors qu´une seule villa, l´actuelle villa Kerozen, est construite. Elle lui servait probablement de maison d´habitation. Sa fille Rosalie en héritera en 1899. Son fils Georges, marié à Françoise Marguerite Boulaire, construira la villa Margaret en 1896. Une troisième villa, la villa Kerlilon, est construite par son fils Auguste vers 1899, et doit sans doute son nom à la fille de ce dernier, Liliane Marie, née en 1887. L´emprise de la famille Ouizille sur Le Kernevel se termine avec les événements de la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands réquisitionnent les trois villas et transforment cette pointe de Larmor-Plage en un camp retranché d´où l´amiral Dönitz dirige la guerre sous-marine du Troisième Reich. Si l´espace portuaire du Kernevel ne souffre pas des bombardements, les modifications (intérieur des maisons, abris enterrés dans les jardins, blockhaus) sont telles que les héritiers de la famille Ouizille refusent la rétrocession proposée par l´armée dans les années 1950, jugeant perdu l´aspect de leurs villas d´avant-guerre. L´urbanisation de l´après-guerre autour de l'espace portuaire de Kernevel, avec un habitat majoritairement modeste et des immeubles, a fortement modifié ce secteur de la commune. Un nouveau port de plaisance a été construit en 1988. Dans celui-ci, les catamarans de la course au large ont remplacé les bateaux de pêche des 19e et 20e siècles, dont certains reposent au milieu d´autres embarcations du cimetière de bateaux de Kernevel. Aucune conserverie ne témoigne du passé industriel de ce secteur de la commune de Larmor-Plage.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Ouizille Auguste habitant célèbre attribution par source

L'extrémité orientale de la commune, à proximité du port de Kernevel, s´est constamment urbanisée au cours des deux siècles passés. Malgré la création d´une nouvelle capitainerie et l´agrandissement du port de plaisance qui ont réclamé la construction d´un terre-plein au nord-est du port, l´espace portuaire est lui resté relativement bien préservé. L´appartenance à une seule famille puis à l´armée a évité une transformation du front de mer. Le chenal d'entrée dans la rade de Lorient est balisé par le feu du Cochon.

Annexes

  • 20085606080NUC : Archives municipales de Larmor-Plage, Non coté.

    20075605643NUC : Archives départementales du Morbihan, 898W107.

    20075605641NUCB : Archives départementales du Morbihan, Fonds Lapie, 6Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Matrices cadastrales de Ploemeur et de Larmor-Plage.

  • Délibérations municipales de Ploemeur et de Larmor-Plage de 1820 à 1970.

Bibliographie
  • ARATA, Claude. Les Villas de Kernével. Edition à compte d´auteur, 1993.

    122 p