Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Enclos paroissial et église Saint-Yves (Plounéour-Ménez)

Dossier IA29002935 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale est
    Vue générale est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • enclos
    • arc monumental
    • calvaire

Á rapprocher de

Vocables saint Yves
Parties constituantes non étudiées enclos, arc monumental, calvaire
Dénominations ensemble religieux, église paroissiale
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional d'Armorique - Saint-Thégonnec
Adresse Commune : Plounéour-Ménez
Adresse : Bourg
Cadastre : 1837 K 1 ; 1993 AC 173

D´un édifice du 16e siècle construit suivant un plan en croix latine subsistent le porche sud, la nef, les baies orientales (obturées) des bras de l´ancien transept, une niche crédence (nord) ainsi que trois enfeux (un au nord, deux au sud). Soutenue par la fabrique (familles Beusit, Corre, Martin et Nicolas), le clergé (Pierre de Lespinay) et la famille de Coetlosquet, une campagne d´agrandissement décisive se déroule, selon les chronogrammes portés, entre 1651 et 1684 : rajouts des bas-côtés nord et sud en englobant les anciens bras du transept, remploi de fenêtres anciennes, remontage du porche avec mise en place des portes jumelées donnant accès au bas-côté sud, construction d´une tourelle d´escalier donnant accès à l´ancienne chambre forte, construction de la sacristie (1651), mise en place du massif occidental (partie inférieure datée 1665), percement de portes accédant aux bas-côtés sud et nord (1684). L´arc monumental ainsi que l´enclos avec les entrées nord et ouest semblent également remonter à cette époque. La tour, la chambre des cloches et la flèche pourraient dater de la première moitié du 18e siècle. Détruite par la foudre en 1847, la flèche est reconstruite peu de temps après ; l´architecte Joseph Bigot en fait un relevé en 1855. Le remaniement de la sacristie remonte probablement à cette époque (agrandissement des baies, mise en place de lucarnes disparues depuis). L´ossuaire figurant sur le cadastre de 1837 dans l´angle sud-est du cimetière a disparu, tout comme l´ancien presbytère situé à proximité immédiate de l´église (partie ouest). L´église et l´arc monumental sont classés parmi les monuments historiques en 1914 ; cette protection inclut, depuis 1925, le calvaire et l´enclos suite au transfert du cimetière, elle exclue les arbres (abattus) et les anciennes tombes (translatées). Restauration des toitures entre 1997 et 2002.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1651, porte la date
1655, daté par source
1684, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Lespinay Pierre de, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Beusit Jacques, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Nicolas Hervé, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Nicolas G., commanditaire, attribution par source
Personnalité : Coetlosquet Guillaume de, commanditaire, attribution par source

Edifice de plan rectangulaire à chevet plat sur lequel se greffe la sacristie hors-œuvre à pans coupés. Nef à sept travées, arcades en arc brisé à pénétration directe sans chapiteaux. Couverts de charpentes indépendantes, chacun des bas-côtés atteint la même largeur que la nef. Porche hors-œuvre couvert d´une voûté d´ogives.Tour occidentale hors-œuvre à six niveaux coiffée d´une plate-forme carrée portant, en retrait, une flèche octogonale peu ajouré. Escalier en vis dans-oeuvre aménagé dans le massif sud-est de la tour pour accéder au clocher. Tourelle d´escalier hors-oeuvre accédant à l´ancienne chambre forte couverte d´une coupole. Arc monumental à deux arcades en plein cintre étayées par des contreforts (à niches) surmontés d´amortissements. Echalier côté nord. Granites provenant de Plounéour-Ménez et du massif du Huelgoat. Inscription bas-côté sud, contrefort : JACQUES BEUSIT HERVE NICOLAS F : F : LAN 1651. Inscription clocher, contrefort nord-ouest : CETTE TOUR FUT FONDEE LAN 1655 LORS RECT[eur] MI[ssi]RE PI[erre] DE LESPINAY ET FABRI[ques] HER. COR. Y. MARTIN. Inscription au-dessus de la porte nord : G : NICOLAS M : MER F : F : LAN 1684.

Murs granite
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Couvrements voûte d'ogives
coupole
lambris de couvrement
Couvertures flèche en maçonnerie
toit à longs pans
pignon découvert
noue
croupe brisée
Escaliers escalier en vis sans jour
escalier en vis sans jour
Typologies tour type Kreisker
Techniques sculpture
Représentations ornement figuré
Précision représentations

Buste humain : porche sud.

Au-delà des différents styles qui s´y affichent, l´édifice se distingue par la grande qualité des matériaux mis en oeuvre qui lui confèrent une réelle unité. La faible hauteur de la nef et des bas-côtés contrastant avec l´hypertrophie du massif occidental sont des traits marquant de l´architecture religieuse du nord du département. Bien que tardive, la flèche imite, dans sa structure, les modèles léonards de la période gothique et se compare à celles, contemporaines, de Sizun et de Commana. Quant au porche surmonté d´une chambre forte, il s´inscrit davantage dans la tradition trégorroise. Initié pour l´essentiel par des notables ruraux actifs dans la production et le commerce des toiles entre le 16e et le 18e siècle, l´enclos paroissial de Plounéour-Ménez compte parmi les réalisations majeures de l´architecture religieuse du département.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables clocher, porche
Protections classé MH, 1914/03/27
classé MH, 1925/06/05
Précisions sur la protection

Eglise et arc de triomphe : classement par arrêté du 27 mars 1914. Porte monumentale, mur de clôture et terrain du cimetière entourant l'église : classement par décret du 5 juin 1925.

Annexes

  • 20052904432NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 203.

    20052904431NUCA : Archives de l'Evêché de Quimper, 8 L XII, 36.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.E. Quimper, 8 L XII, 36 (Fonds Bigot). Relevé du clocher, 1855.

Documents figurés
  • Ministère de la Culture. Base MEMOIRE. Catalogue d'images fixes (http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire).

Bibliographie
  • CHAURIS, Louis. Géologie et histoire de l'architecture : la provenace des pierres utilisées dans la construction des édifices religieux de la région morlaisienne. Dans : Bulletin de la société archéologique du Finistère, t. CXXII, Quimper, 1993.

    p. 257-264
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 299 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • HUON, Michel, CASTEL, Yves-Pascal. Plounéour-Ménez. Eglise Saint-Yves. Deux inscriptions lapidaires inédites. Dans : Bulletin de la société archéologique du Finistère, t. CXXV, Quimper, 1996.

    p. 162

Liens web