Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Sainte-Hélène, rue du 11 septembre 1944 (Sainte-Hélène)

Dossier IA56007541 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSainte-Hélène
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale, fontaine de dévotion, monument
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Port-Louis
AdresseCommune : Sainte-Hélène
Lieu-dit : Bourg
Adresse : rue du
11 septembre 1944
Cadastre : 1837 A1 539 ; 2000 ZA 210

L'histoire du territoire qui dépendait d'abord de la paroisse de Plouhinec, et dont une partie (7 villages) fut démembrée pour être rattachée au prieuré de Locoal exclut d'emblée une église très ancienne. En effet, les premières mentions de la chapelle Sainte-Hélène n'apparaissent qu'en 1588. On ne connaît pas la date de construction de cette chapelle de pèlerinage, à laquelle fut ajoutée en 1738 une tour porche qui seule a subsisté. Sainte-Hélène devient paroisse en 1805, titre qui lui fut retiré puis réaccordé en 1820. L'église apparaît sur le plan cadastral de 1837 avant sa reconstruction : large choeur, bras nord, nef courte terminée par la tour, plus étroite que le reste de l'édifice. Trop petite, elle est reconstruite entre 1840 et 1842, "du temps de M. Peissel, premier recteur de Sainte-Hélène" comme l'indique l'inscription gravée au dessus de la porte sud de l'église accompagnée du nom du maire Pierre Le Livec et du trésorier Joachim Tuffigo. Située sur la ligne de front de la poche de Lorient, elle est incendiée par les allemands le 11 septembre 1944. Le 16 octobre de la même année, le clocher de la tour est détruit. Les travaux de restauration durèrent de juillet 1950 à 1951, la charpente fut remplacée par une charpente en béton. Dans le cimetière qui entourait la chapelle devenue église, se trouvait la chapelle de la congrégation édifiée en 1843 lors de l'agrandissement du cimetière, détruite depuis une quarantaine d'années, ainsi que la stèle christianisée et la croix du cimetière. Cette dernière a été édifiée en 1858, à l'initiative du recteur Antoine Mary pour la somme de 730f. Le père Mary avait fait ériger à Carnac une croix identique nommée la croix des émigrés en souvenir du débarquement des émigrés à Quiberon. Une autre croix dite de mission avec un Christ en fonte, visible sur les clichés pris après 1945, a été érigée contre le mur sud de la tour en 1862 ; un Christ en kersanton sculpté par René Letourneur en 1956 a remplacé le Christ en fonte disparu pendant la guerre. Ce sculpteur est également l'auteur de la fresque en ciment coloré du choeur de l'église.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1738, porte la date, daté par source
1840, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Le Maux architecte
Auteur : Letourneur René sculpteur
Personnalité : Peissel promoteur signature
Personnalité : Mary promoteur attribution par travaux historiques

L'église se situe au centre du bourg, le long de la route qui mène de Plouhinec à Nostang, au sud d'un grand placître (ancien cimetière) qui abrite aujourd'hui la croix, une stèle christianisée et le monument aux morts. Au mur sud de la nef s'adosse une croix de mission du 19e siècle. L'église est construite en moellon enduit avec soubassement en pierre de taille. La tour est construite en pierre de taille, à l'exception de la chambre des cloches et de la flèche, remplacées, en béton. Le plan en croix latine s'augmente vers l'ouest de la tour, vers l'est d'une sacristie d'axe à étage et au nord de la chapelle des fonts.

Mursgranite
enduit
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couverturestoit à longs pans
flèche polygonale
croupe
noue
Typologiessacristie d'axe à étage

L'église est un bon exemple de l'influence de l'architecture des ingénieurs, sèche et tardive. La massive tour ouest de style morbihannais est de plus grande qualité que l'église, sans doute influencée par la tour de Saint-Gildas d'Auray.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Extrait de : Le Tallec, Frédéric : Petite histoire de la paroisse de Sainte-Hélène. Mars 1970

    Conseil de fabrique, 1er mars 1840

    " ... Considérant que toute la maçonnerie est tellement vétuste qu'on n'y saurait faire d'amélioration sans s'exposer à la voir crouler ; qu'en outre, l'église est depuis longtemps trop petite pour notre population considérablement augmentée depuis quelques années, surtout depuis que la chapelle tréviale a été érigée en église paroissiale ;

    qu'il est par conséquent urgent de la reconstruire et de l'accroître en reculant les longères et le pignon de l'est sans toucher au clocher afin qu'elle puisse contenir tous les fidèles qui veulent assister au service divin.."

    Conseil municipal, 1er mars 1840

    "M. le maire après avoir exposé de vive voix les pressantes raisons de reconstruction de l'église paroissiale, ... considérant qu'elle est établie sur les motifs les plus urgents et de l'exactitude la plus notoire puiqu'il est vrai que l'église n'a que 4,75m. de large, 14,25m. de long sur 2,97 m. d'élévation, ... considérant qu'à cause d'un charmant clocher en pierres de taille qu'il faut nécessairement conserver et auquel l'église est appuyée, une entière reconstruction est inévitable sans pouvoir songer à un agrandissement partiel convenable...

    Décide à l'unanimité qu'il croît dans l'intérêt de la commune la reconstruction de l'église paroissiale".

    Cahier de paroisse, 1894

    Les fonts baptismaux sculptés par Le Brun en 1894 remplaçant les anciens fonts, ont disparu lors de l'incendie.

  • 20095606027NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3 P 281.

    20105607262NUCB : Archives départementales du Morbihan, 2O 220/4. Sainte-Hélène.

    20105607263NUCB : Archives départementales du Morbihan, 2O 220/4. Sainte-Hélène.

    20105607264NUCB : Archives départementales du Morbihan, 2O 220/4. Sainte-Hélène.

    20105607238NUCB : Archives communales de Sainte-Hélène

    20105607237NUCB : Archives communales de Sainte-Hélène

    20105607239NUCB : Archives communales de Sainte-Hélène

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. Série P. Cadastre. Sainte-Hélène. 3P 281. 1837. Plan d'assemblage. Plan cadastral par feuilles.

Documents figurés
  • A. M. Lorient. 16 Fi 928. Début 20e siècle. Sainte-Hélène. Croix au nord de l'église. Photographie, collection Crolard.

  • A. D. Morbihan. Série O. Administration communale. 2O/220/4. Eglise paroissiale. Construction. 1840. Plans. Devis détaillé.

Bibliographie
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de Bretagne, nouvelle édition augmentée par Marteville et Varin. Rennes, 1843.

    p. 239-240
  • DANIGO, Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Port-Louis. S.l., 1984.

    p. 125-132
Périodiques
  • LE TALLEC, Frédéric. Petite histoire de Sainte-Hélène. In : Bulletin paroissial de Sainte-Hélène, 1969-1979.

    p. 11-12, 49-50, mars 1970, janvier 1975