Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Séverin (Saint-Ségal)

Dossier IA29003425 réalisé en 2008

Fiche

Vocablessaint Séverin
Parties constituantes non étudiéescalvaire
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonFinistère - Châteaulin
AdresseCommune : Saint-Ségal
Adresse : Bourg
Cadastre : 1959 AB 63

Edifice antérieur du 16e siècle détruit. Eglise actuelle construite de 1895 à 1903 d'après les plans de l'architecte Armand Gassis de Châteaulin.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : 16e siècle , (détruit)
Secondaire : 17e siècle
Dates1895, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gassis Armand architecte attribution par travaux historiques

Plan en croix latine à trois vaisseaux. Chevet à pans coupés encadré de deux sacristies de plan rectangulaire. Tour-clocher hors-oeuvre, à quatre niveaux surmontée d'une flèche encadrée par quatre clochetons et quatre frontons et d'une galerie sur corbelets. Elévation extérieure enduites de ciment à l'exception des encadrements des baies et des chaînages d'angle en pierre de taille de granite, murs en moellon enduits de ciment et de plâtre à l´intérieur. Nef éclairée par des fenêtres hautes, couverte d'une voûte à croisées d´ogives en brique. Cinq travées dont la première est dépourvue d'arcades, arcs en plein cintre reposant sur piliers carrés cantonnés de quatre colonnettes. Bas-côtés voûtés d´arêtes. Sol recouvert de ciment.

Mursgranite
ciment
brique
enduit
pierre de taille
pierre de taille
moellon
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages3 vaisseaux
Couvrementsvoûte d'arêtes
voûte en berceau plein-cintre
en brique
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon découvert
croupe
noue
Typologiesclocher cornouaillais
États conservationsmauvais état

Eglise de style néo-roman à l'exception du clocher de style cornouaillais. Etat sanitaire mauvais. Les vitraux ont été déposés et sont en attente de restauration. Les fenêtres sont obturées par des planches en bois. Il existe de nombreuses infiltrations d´eau, dues en parties aux gouttières partiellement bouchées. Les enduits de ciment et de plâtre se décollent. La voûte de la nef a été repeinte à la chaux en 1998. Les clefs de voûtes dans le bas-côté sud se déchaussent. Une fissure est bien visible tant à l´intérieur qu´à l´extérieur de l´édifice sous la fenêtre du transept sud.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    p. 399 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • RANNOU, Nolwenn. Joseph Bigot (1807-1894) Architecte et Restaurateur. PUR, Presses Universitaires de Rennes, AMAB, Coll. Art et Société, 2006, 374p.

    p. 325