Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Quay, rue de l'Eglise (Saint-Quay-Perros)

Dossier IA22007796 inclus dans Le bourg et sa périphérie (Saint-Quay-Perros) réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Vocablessaint Quay
Parties constituantes non étudiéesenclos, cimetière, monument aux morts, croix de cimetière, croix monumentale
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Saint-Quay-Perros
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : rue de l'
Eglise
Cadastre : 1819 A1 244, 245 ; 2004 BB 24

L'église paroissiale Saint-Quay est un édifice construit d'après René Couffon au cours du 3ème quart du 17ème siècle. Selon cette source, une pierre placée au-dessus de l'entrée de la sacristie porte l'inscription " Faict faire Par Missire Y. I. Janou recteur 1672 " (inscription non relevée). Le clocher, construit d'après les plans de Jean Lageat toujours selon René Couffon, présente la date 1732 sculptée au-dessus de l'entrée, ainsi que les armes de la famille Rosambo, seigneur de la paroisse en 1695. Le millésime 1842 figurant au-dessus de la porte ouvrant la nef au sud corrobore les informations de René Couffon qui indique que l'église a été restaurée cette année-là par l'entrepreneur Perrosien Hervé Allain. Ces travaux de restauration, jugés importants d'après l'analyse architecturale, sont à mettre en relation avec l'ordonnance du 19 juin 1841 érigeant Saint-Quay-Perros au titre de paroisse succursale de la cure de Perros-Guirec. Enfin, selon la même source, le clocher, détruit par la foudre le 19 novembre 1880, a été reconstruit en 1882 par Yves-Marie Kerguennou d'après les plans de M.-G Lageat. L'église, y compris le cimetière, est inscrite à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 18 juin 1946.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1672, daté par travaux historiques, porte la date
1732, daté par source
1842, daté par source
1882, daté par source
Auteur(s)Auteur : Lageat Jean maître de l'oeuvre attribution par travaux historiques
Auteur : Hervé Allain entrepreneur attribution par travaux historiques
Auteur : Lageat M.-G. maître de l'oeuvre attribution par travaux historiques
Auteur : Kerguennou Yves-Marie entrepreneur attribution par travaux historiques
Personnalité : Janou Y.-I. commanditaire attribution par source
Personnalité : Rosambo commanditaire attribution par source

L'église paroissiale Saint-Quay est un édifice orienté à vaisseau unique construit en moellons de granite sur un plan en croix latine. Edifiée dans un enclos surélevé au nord, au sud et à l'ouest, elle est constituée d'une nef, de deux transepts et d'un choeur prolongeant le vaisseau principal à l'est. Elle comprend une sacristie située dans l'angle du bras sud du deuxième transept et du choeur au sud-est, ainsi qu'une chapelle des fonts dans l'angle de la nef et du bras sud du premier transept au sud-ouest. Le massif occidental, de type Beaumanoir, est édifié en grand appareil de granite. Il est composé d'une tour centrale de plan en H portant une galerie à balustrade en encorbellement et un clocher à trois baies et présente, sur chaque côté, une tour circulaire dans-oeuvre abritant un escalier en vis en maçonnerie. Plusieurs éléments de décor sont visibles tant à l'intérieur qu'à l'extérieur : tête d'ange, armes des seigneurs de Rosambo sculptées en haut-relief et niche à coquille au-dessus de la porte ouest, blasons sculptés en bas-relief au chevet, aux pignons est, nord et sud, baies en arc brisé à remplage de style néo-gothique au sud, à l'est et au nord.

Mursgranite
moellon
moellon sans chaîne en pierre de taille
grand appareil
Toitardoise, pierre en couverture
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
appentis
noue
croupe
pignon découvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
Typologiesplan en croix latine. Clocher Beaumanoir
États conservationsrestauré
Techniquessculpture

Oeuvre protégée.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1946/06/18
Précisions sur la protection

Eglise, cimetière et presbytère inscrits à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté le 18 juin 1946.

Annexes

  • 20062210159NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/48, Numplan 2.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : V 3262. Eglise et presbytère : décret, arrêtés, acte notarié, procès-verbaux, devis, cahier des charges, délibérations, correspondance (an XI-1896).

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/47, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 2, section A, 1ère feuille
  • AD Côtes-d'Armor : 16 FI 5763, église paroissiale Saint-Quay, carte postale par A. Waron éditeur, 1er quart du 20ème siècle.

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 509
  • FLOHIC EDITIONS. Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Charenton-le-Pont : Flohic éditions, 1998, 2.

    p. 830

Liens web