Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre (Ploubezre)

Dossier IA22132131 inclus dans Croix de l'église (Ploubezre) réalisé en 2014

Fiche

Á rapprocher de

L'église paroissiale de Ploubezre est dédiée à saint Pierre et saint Paul. Son architecture hétérogène faite de remplois d'éléments anciens témoigne de son histoire multiséculaire : dans la nef, réutilisation de chapiteaux octogonaux du 15esiècle dont le style archaïque et fruste est encore imprégné de la tradition romane ; remploi d’un fenestrage gothique dans le transept sud ; clocher-mur, tour et porte monumentale ouest datés de 1577 élevés par l'architecte Jean Le Taillanter ; nef reconstruite en 1851 après un incendie ; abside, chœur, sacristie et chapelle latérale en 1871 et restauration des bas-côtés, des transepts et de la sacristie en 1895 par Claude-Joseph Lageat (1864-1929), architecte de Lannion.

Au dessus de la porte ouest, on peut lire "CESTE TOUR FUT COME[NCEE] PAR I LE TAILLANTERM[AITRE]. LE 8 MAY / E LE F. LE BIHAN PROCUREUR POUR LA PAROISSE LORS EN L'AN 1577". L'architecte Jean Le Taillanter signe ici son œuvre. Il est connu pour avoir travaillé sur la tour de l'église de Plougasnou (29) mais peut-être aussi à Loguivy-Plougras (église saint Émilion et à la chapelle du Dresnay) ou encore à Plouaret (portail du manoir de Guernanchanay).

Pour la communauté villageoise qui finance ces travaux, l'architecte développe des idées nouvelles et l’esthétique de la seconde Renaissance. La tour-clocher fait la fierté des habitants : sa haute silhouette marque le bourg de son empreinte tandis que le son des cloches rythme leur vie. Foudroyé en 1817 et 1818, le spectaculaire clocher de type Beaumanoir a été reconstruit en 1830 à partir de la plate-forme.

A voir à l'intérieur les fonts baptismaux datables du 16e siècle, une chaire à prêcher réalisée par Le Merer de Lannion en 1902 et un ensemble de peintures dite "l'armorial de Ploubezre" réalisé en 1923.

Sur le mur nord du cimetière, on peut lire en breton Tud mad o pater a laverfet o tremen Ploubezre o berre ; ce qui signifie "Bonnes gens, dites vos prières en passant devant votre cimetière de Ploubezre".

Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion
Adresse Commune : Ploubezre
Lieu-dit : Adresse : Place des Anciens Combattants ,
Cadastre : A 619
Période(s) Principale : milieu 16e siècle
Secondaire : 17e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Secondaire
Dates 1577, porte la date
1851, daté par travaux historiques
1874, porte la date
1895, porte la date
Auteur(s) Auteur : Jean Le Taillanter, architecte, signature
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1910/11/19
Précisions sur la protection

Clocher de l'église (cadastre A 619) : classement par arrêté du 19 novembre 1910.

Annexes

  • L'église Saint-Pierre et Saint-Paul par René Couffon (Répertoire des Églises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, 1940)

    "En forme de croix, elle comprend une nef avec bas côtés de six travées plus celle du clocher encastré, un transept et un chœur de deux travées droites et chevet polygonal. Le 21 juillet 1387, le pape donnait une bulle d’indulgence en faveur de l’église en partie détruite. Elle fut alors réparée et l’édifice actuel conserve encore quelques chapiteaux romans du 12e siècle provenant de l'ancien édifice ainsi qu'un fenestrage de la fin du 14e siècle provenant de sa restauration. A la fin du 15e siècle, le 29 mai 1494, les paroissiens autorisaient Guillaume Nicolas, seigneur de Kerguiziou, à édifier en appentis une petite chapelle touchant la chapelle Saint-Laurent, aile septentrionale du transept.

    Dans la seconde moitié du 16e siècle, en 1554, l'on refit le cimetière ; puis, en 1577, l'on construisit le clocher-mur toujours existant. Au 17e siècle, l'aile sud du transept, formant chapelle prohibitive aux seigneurs de Kergrist, tombant en ruines, fut reconstruite en 1656 ; et, peu après, l'autre aile et le chevet furent à leur tour modifiés. En 1700, le sr. Guérin, sculpteur de Lannion, édifiait un autel de tuffeau avec retable en l'honneur du Saint Sacrement en la chapelle Saint-Laurent. Au 19e siècle, la nef fut à peu près entièrement reconstruite, d'abord en 1851, puis en 1895 année en laquelle l'on refit les bas côtés, les ailes du transept et la sacristie. Le clocher-mur, du type lannionnais, a un beau porche classique et porte l'inscription suivante : "CESTE TOUR FUT COME[NCEE] PAR I LE TAILLANTER M. LE 8 MAY E LE F. LE BIHAN PROCUREUR POUR LA PAROISSE LORS EN L'AN 1577". Il fut foudroyé en 1817, puis le 27 juin 1830 ; il fallut alors le démolir jusqu'à la plate-forme.

    Mobilier : Autel du Rosaire, dans le croisillon sud, de la fin du 17e siècle ; statues anciennes de sainte Barbe et sainte Catherine et moderne de saint Yves ; belle chaire moderne de Le Merrer.

    Sur les piliers du cimetière, deux fois l'inscription : "SICOUR 1554" et sur le mur nord l'inscription bretonne : "TUD MAD O PATER A LAVERFET O TREMEN PLOUBEZRE O BERRET" (Bonnes gens dites vos prières en passant devant votre cimetière de Ploubezre)".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor. Procès verbal d'expertise de l'église paroissiale de Ploubezre, 29 mars 1694. Série B : cour royale de Tréguier.

Périodiques
  • MILLET, Christian ; CASTEL, Yves-Pascal ; HUON, Michel. "Jean Le Taillanter, architecte de la Renaissance", Bulletin de la Société archéologique du Finistère, vol. 125, 1996.

Liens web