Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre, place de l'Eglise (Plurien)

Dossier IA22004766 inclus dans Le bourg de Plurien réalisé en 2005

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cimetière
    • monument aux morts

Voir

Vocables saint Pierre
Parties constituantes non étudiées cimetière, monument aux morts
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Pléneuf-Val-André
Adresse Commune : Plurien
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : place de l' Eglise
Cadastre : 1812 A 297 ; 1846 A2 274, 275 ; 2000 AB 213

L'église paroissiale Saint-Pierre de Plurien conserve une nef du 11ème siècle agrandie vers l'est au 15ème siècle, puis remaniée au cours de la 2ème moitié du 18ème siècle (baies de l'élévation sud). Placée sous la prééminence des Templiers au 12ème siècle, puis des seigneurs de Léhen du 14ème au 18ème siècle, elle a servi de temple de la Raison en 1794 à l'instigation du comité révolutionnaire de Plurien. Sa tour-porche a été construite en 1835 (selon René Couffon). A noter la présence du porche sud dénommé le "chapitré" qui est un remploi du 15ème siècle provenant probablement de la chapelle du Temple de la Caillibotière, remonté à son emplacement actuel au cours du 17ème siècle.

Période(s) Principale : 11e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle

Eglise de plan allongé à vaisseau unique construite en grès, granite et poudingue. Elle est composée d'une nef comprenant deux parties d'égale importance séparées par un arc-diaphragme en arc brisé sommé d'un clocher-peigne à deux baies accessible par un escalier extérieur rampant. La partie primitive, située à l'ouest, est éclairée au nord par quatre fenestrons et comprend au sud un portail et un porche de style gothique (le "chapitré" dont le faîte du pignon est orné d'un heaume et d'une Vierge à l'Enfant). La partie orientale comprend un chevet plat ajouré d'une baie axiale et une chapelle en retour d'équerre au sud. La sacristie à pans coupés est adossée sur une partie du chevet et de la chapelle. L'église comprend une tour-porche à l'ouest. L'espace intérieur de la nef est couvert d'une charpente en berceau brisé lambrissée.

Murs grès
granite
poudingue
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
noue
croupe
pignon découvert
États conservations restauré

Edifice d'origine romane.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20052204789NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/26, Numplan 3.

    20052204870NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 60 J 226.

    20052204879NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/15, plans cadastraux parcellaires de 1812.

    Numplan 2, section A, feuille unique
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/26, plans cadastraux parcellaires de 1846.

    Numplan 3, section A, 2ème feuille
  • AD Côtes-d'Armor : fonds Frotier de La Messelière, 60 J 226 : planches de dessins de monuments et de sculptures, recueil in-plano (Penthièvre : 138 planches).

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 60 J 226
  • AD Côtes-d'Armor : collection Bocca (clichés d'Amaury Hamonic pris vers 1932).

    <B>36 Fi 143</B> (vue générale de l'élévation sud de l'église et du monument aux morts de Plurien)
  • AD Côtes-d'Armor : collection Bocca (clichés d'Amaury Hamonic pris vers 1932).

    <B>36 Fi 144</B> (vue générale de l'espace intérieur de l'église de Plurien)
Bibliographie
  • AMIOT, Pierre. Histoire de l'église de Plurien. Plurien : Comité paroissial de Plurien, 1991.

  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 403-404
  • LA MOTTE ROUGE, Daniel de. Vieux logis, vieux écrits du duché de Penthièvre. Le Mans : Imprimerie M.G.T., 1986.

    p. 160