Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint Médéric

Dossier IA22018089 inclus dans Bourg de Mantallot réalisé en 2013

L'église paroissiale de Mantallot est d'abord dédiée à Saint Mérin (patron de Lanmérin) puis à Saint Médéric (l’autre nom de Saint Merry). Elle a été construite à la fin du 17e siècle et dans la 1ère moitié du 18e siècle. Le porche sud est daté 1697 et porte l'inscription suivante : "MAMER / PRIEZ / LE JOUR (?) ; le pignon sud du transept est daté 1727 tandis que la tour du clocher porte celle de 1732. L’église a été remaniée au 19e siècle : les bas côtés sont édifiés en 1825 par les maîtres maçons dénommés Yves Cozannet et Yves Guillou puis restaurés en 1860 tout comme l’église primitive. Le projet, daté du 9 décembre 1859, est mené par l'entrepreneur Charles Kerleau. L'église de Mantallot a été restauré en 2004. Daniel Geffroy et Bernard Le Bellec, employés communaux, ont procédé au rejointoiement des façades extérieures de l'église en 2009.

Son reliquaire, divisé en cinq compartiments vitrés, est datable du 1er quart du 16e siècle et porte l'inscription suivante : "Pour l'église de Me (n) talloet. P. du Tertre, recteur (sur les pieds)". Il a été classé au titre objet depuis 1968. Le maître-autel et les autels latéraux datent de 1730, c'est à dire du temps de Olivier Le Rouge, recteur de Mantallot.

Parties constituantes non étudiéescimetière
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Roche-Derrien (La)
AdresseCommune : Mantallot
Lieu-dit : le Bourg

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle, 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates1697, porte la date
1727, porte la date
1732, porte la date
1825, daté par travaux historiques
1860, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Cozannet Yves maître maçon attribution par travaux historiques
Auteur : Guillou Yves
Yves Guillou

Architecte DPLG, Le Vincin, Vannes


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon attribution par travaux historiques
Auteur : Kerleau Charles entrepreneur attribution par travaux historiques

En forme de croix latine, l’édifice comprend une nef avec bas côtés de trois travées et un clocher-mur, un transept et un chœur. Le porche sud est surmonté d’une niche à statue elle-même surmontée d’un cadran solaire. Selon René COUFFON, le clocher-mur "avec balustrade et haut lanternon terminal" s’inspire des exemples lannionais de la 2e moitié du 16e siècle.

Les vitraux, réalisés par L. BALMET (1876-1957), maître-verrier à Grenoble, portent les inscriptions suivantes : "DON DE GUILLAUME BOURDOULOUS DE ANNE-MARIE TYNEVEZ / SON EPOUSE DE F.L. TILLY ET DE JOS. BOURDOULOUS SON EPOUSE" ; "DON DE L'ABBE RIOU RECTEUR" ; "DON DE LISE RIOU ET DE PIERRE DROUMAGUET" ; "DON DE MADAME ET MONSIEUR GUILLOU" ; "DON DE MADEMOISELLES VIRGINIE ET ELISA DROUMAGUET" ; "DON DE FRANCOIS GUILLOU / D'YVON GUYOMARD ET DE MARIE-YVONNE GUILLOU SON EPOUSE".

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des Eglises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc, Les Presses Bretonnes, 1939-1947, 779 p.

    p. 218-219