Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Georges (Saint-Georges-de-Chesné fusionnée en Rives-du-Couesnon en 2019)

Dossier IA35049337 réalisé en 2011
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Saint-Aubin-du-Cormier
AdresseCommune : Rives-du-Couesnon
Lieu-dit : Saint-Georges-de-Chesné
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Georges-de-Chesné

L'actuelle église paroissiale Saint-Georges fut élevée du 16e siècle au 19e siècle, bien qu'elle doit avoir supplanté une chapelle plus ancienne, probablement romane. La paroisse de Saint-Georges-de-Chesné, alors Chienné, est connue dans les textes depuis le début du 15e siècle. Le choeur actuel fut construit vers 1520, avec une maîtresse-vitre datée de 1525. Une première sacristie fut accolée au nord-est vers 1550, surmontée d'une chapelle dédiée à Saint-Michel, dont le vitrail fut payé à Guyon Colin en 1554. La nef quant à elle fut élevée en 1561, on peut lire cette date sur une des arcades. Il fallut ensuite attendre un siècle avant que de nouvelles modifications d'envergure aient lieu dans l'édifice. La chapelle nord fut édifiée en 1660, tandis que son vis-à-vis au sud le fut en 1785. Entre ces deux dates, le porche sud avait été élargi en 1743. En 1854, dans un esprit de rééquilibrage de l'édifice, on suréleva la nef et les chapelles à hauteur du choeur, entraînant la suppression de la charpente ancienne.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1525, porte la date, daté par source
1561, daté par source
1660, daté par source
1743, daté par source
1785, daté par source
1864, daté par source

L'église Saint-Georges est implantée dans la partie basse du village. Elle est construite en moellon de grès armoricain et en pierre de taille de granite pour les encadrements des ouvertures et les éléments sculptés. La toiture, couverte en ardoise, est à longs pans, à l'exception du clocher. Les pignons du transept sont couverts, tandis que le chevet et le porche sud sont à pignons découverts. Le pignon du chevet est orné de trois croix en granite, comme l'était à l'origine le pignon du porche sud. Le transept nord possède lui aussi une croix sommitale en granite, malgré le pignon couvert. La baie de ce transept est surmontée sur le claveau d'un pot de fleur sculpté contenant des tulipes. L'église possède un plan en croix latine, avec une nef centrale flanquée de bas-côtés qui ouvrent sur les bras du transept. Le choeur, carré, s'inscrit lui dans le prolongement de la nef, bien que désaxé par rapport à la nef. On compte cinq travées d'arcades, bien que les bas-côtés ne soient éclairés que par une fenêtre au sud et deux fenêtres au nord. Chaque chapelle est également dotée d'un vitrail au sud et au nord. La façade sud est surtout remarquable par la présence d'un porche. Ce porche, qui ouvrait autrefois sur le cimetière, présentait un portail en arc plein cintre à l'origine, flanqué d'une colonne à demi engagée sur chaque piédroit. Lors de la rénovation du 18e siècle, on a ajouté un claveau, brisant ainsi la forme originelle de l'arc. Le porche précède une porte à arc segmentaire, à encadrement mouluré, surmontée d'une archivolte en accolade couronnée d'un fleuron. Deux bancs en granite agrémentent la partie inférieure des murs latéraux. Le porche est également remarquable par les décors qu'il porte, les deux poutres sablières sont en effet sculptées de sujets symboliques indiquant son statut de porche des morts. On trouve ainsi une tête de mort, des ossements et deux têtes avec de la vigne sortant de leur bouche. On peut également évoquer les deux panneaux de la porte sculptés de décors flamboyants. La façade ouest est percée par un portail ainsi que d'un oculus et d'une petite fenêtre. La porte en arc brisé est moulurée et surmontée d'une archivolte en accolade couronné d'un fleuron, en partie détruit. On peut également noter la présence d'un bénitier hors-oeuvre à décor flamboyant au sud de la porte. La façade se caractérise aussi par un bandeau en pierre de taille de granite à hauteur du tympan de la porte. La petite fenêtre, au nord de la porte, est chanfreinée et éclaire le bas-côté nord. L'oculus quant à lui surmonte le portail ouest. Le clocher apparaît comme original dans le pays de Fougères. Entièrement couvert en ardoise, il est composé de trois ensembles. Un premier niveau, de plan carré, comporte deux abats-sons sur chaque face, il est surmonté d'une seconde partie octogonale, couronnée par un dôme également octogonal surmonté d'un lanterneau. On peut encore évoquer la maîtresse-vitre du choeur, qui bien que rénovée à la fin du 19e siècle, possède encore quelques éléments anciens datés de 1525. Il s'agit d'une Crucifixion sur le haut de la lancette axiale et d'un Saint-Georges à droite. Saint-Georges, habillé à la romaine, tient d'une main le bouclier et la selle et de l'autre la lance de tournoi et le fanion. En arrière plan, on aperçoit un paysage de chênes rappelant la toponymie de la paroisse : "Chesné".

Mursgrès
granite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages3 vaisseaux
Couvrementsvoûte d'ogives
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
flèche carrée
flèche polygonale
dôme polygonal
appentis
lanterneau
noue
pignon couvert
pignon découvert
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • 20113506265NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan parcellaire de la commune de Saint-Georges-de-Chesné, Canton de Saint-Aubin-du-Cormier, Arrondissement de Fougères, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 26 juillet 1834, sous l'administration de Mr. Cahouet, Préfet, Mr Derennes, Maire, et sous la direction de Mr Lambert, Directeur des Contributions, Mr Lesné, Géomètre en chef, par Mrs Piedvache et Lécluze, Géomètres du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).