Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Chéron (Cavan)

Dossier IA22017380 réalisé en 2011
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Roche-Derrien (La)
AdresseCommune : Cavan
Lieu-dit : le Bourg
Période(s)Principale : 14e siècle
Principale : 15e siècle
Secondaire : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1669, daté par travaux historiques
1674, daté par travaux historiques
1684, daté par travaux historiques
1744, daté par travaux historiques
1905, daté par travaux historiques
Techniquessculpture
menuiserie
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit MH, 1926/12/17
Précisions sur la protection

Clocher : inscription par arrêté du 17 décembre 1926.

Annexes

  • L'église Saint-Chéron et son mobilier par René Couffon (Répertoire des Eglises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, 1938)

    "Eglise Saint-Chéron, encore à la fin du 17e siècle sous le vocablede Saint Cavan. Elle comprend une nef avec double bas côtés de cinq travées, plus celle du clocher encastré, et un choeur. Elle date de plusieurs époques. Les parties les plus anciennes, quatre grandes arcades sud, remontent au 14e siècle, les autres datent du 15e siècle. De multiples inscriptions gothiques indiquent les noms des fabriques qui firent exécuter les piliers : "O. Perennès, Bouhic, I. Dore, Rollant Keradun, D. Collas, gouverneur". Sur la porte de la sacristie, du 15e siècle, inscription : "N. Adam a fait fère ceste chapelle". Le chevet, à pans coupés, date du 17e siècle et porte l'inscription : "D. ET V. M. CH. BEURET. R. 1679 P. P. L.".

    Sur la tour, du 18e siècle : "LE BONNIEC, RECTEUR, 1744". Elle fut construite par François Lageat et Charles Le Gallic et servit de modèle à la tour de Paimpol édifiée en 1760 par les mêmes maître-d'oeuvres. Le clocher fut endommagé, le 3 décembre 1785 par un coup de tonnerre qui endommagea la tour, les vitraux et les boiseries.

    En 1905, l'édifice a été considérablement agrandi par la construction du double bas côté de la nef englobant l'ancien transept.

    Mobilier : le retable du maître-autel, le tabernacle et les statues sont l'oeuvre des bons sculpteurs quimpérois : Jean et Pierre Le Déan. Commande leur en fut passée le 1er décembre 1675, par Messire Charles Beuret, recteur de Cavan de 1670 à 1693, qui avait été longlemps l'aumônier et le secrétaire de Mgr Balthazar Grangier. Le marché stipulait expressément la figure de Saint Cavan, patron de la paroisse, portant le chef en la main droite et une palme en la main gauche.

    Statues du 17e siècle de saint Chéron (substitué à Saint Cavan), Sainte Vierge, Saint Yves, Saint Jean Baptiste, Saint Denis, Sainte Marguerite".

  • Extrait de la notice Monuments Historiques (PA00089060, © Monuments historiques, 1992) :

    "Le clocher de l'église se présente comme une tour carrée surmontée d'une flèche octogonale et flanquée symétriquement sur deux côtés d'une tourelle d'escalier. Une balustrade couronne la tour carrée".

  • 20122213613NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20122213614NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des Eglises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc, Les Presses Bretonnes, 1939-1947, 779 p.

Liens web