Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-André (Antrain fusionnée en Val-Couesnon en 2019)

Dossier IA35049709 inclus dans Ville d'Antrain (Antrain fusionnée en Val-Couesnon en 2019) réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Vocables Saint-André
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Antrain
Adresse Commune : Val-Couesnon
Adresse : rue de l'Eglise
Cadastre :
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Antrain

L'église fut donnée dans la 2e moitié du 11e siècle et au début du 12e siècle par ses possesseurs laïcs aux abbayes de Saint-Florent-en-Anjou et de Marmoutiers en Touraine et passa à l'évêque de Rennes dès le commencement du 13e siècle. De l'époque romane subsistent l'essentiel de la nef et du transept ainsi que l'absidiole du bras nord. Des parties des façades ouest et sud remontent au 12e siècle, les portes en plein cintre percées dans ces façades ainsi que la fenêtre très étroite, évoquant la forme d'une meurtrière, de la façade sud en témoignent. La porte en plein cintre de la façade sud est appelée "porte des femmes" car elle était franchie par les femmes lors de leurs relevailles, c'est-à-dire les femmes qui, suite à leur accouchement, venaient remercier Dieu. L'église a été reprise au 16e siècle comme le signale l'inscription "Lan M. Ve quarante deux Jehan Bigner an ce lieu ma mis" portée sur une sablière de la nef ; la charpente est donc l'oeuvre de Jehan Bigner. Le chevet est également reconstruit au 16e siècle, le chœur a également été repris au 17e siècle. La tour qui surmonte la croisée du transept possède une base romane alors que sa partie supérieure a été reconstruite à la fin du 17e siècle, en 1675 exactement. La partie haute du clocher et la sacristie sont du 18e siècle (1760, par Jean Brochet). La chapelle nord donnant sur le chœur date du 19e siècle ou du 20e siècle. A l'intérieur, les éléments romans d'origine se mêlent aux éléments gothiques qui sont la conséquence des remaniements de l'édifice au 16e siècle. Les stalles semblent remonter au 16e siècle alors que l'autel et les boiseries sont de style Louis XV et dateraient par conséquent plutôt du 18e siècle. Les seigneurs de Bonnefontaine possédaient des enfeus dans le chœur de l'édifice.

Entre 1886 et 1988, l'église connait des travaux de restauration dirigés par le curé Fresnel : enduit extérieur supprimé, réfection du lambris de la voute, décoration du chevet sur le thème de la glorification du Christ... En 1966, le curé Tan entreprend la restauration des transepts nord et sud et de la croisée. En 1979, le décor de l'église, qui datait des restaurations des années 1880, est supprimé.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle , (?)
Dates 1542, porte la date
1760, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bigner Jehan, charpentier,
Auteur : Brochet Jean, maçon,

Plan en croix latine, lambris de couvrement, voûte d'ogives, clocher médian, chevet à pans coupés.

Murs granite pierre de taille
schiste moellon
appareil mixte
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
toit à l'impériale
pignon découvert
croupe
noue
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour
Typologies style roman, chevet à pans coupés, clocher médian
Techniques sculpture
Représentations armoiries

Fichier Bourde de la Rogerie : 03343 : en 1543, inspection par Jehan Gervais, des travaux de l'église faits par G. Tillon. 04121 : en 1546, expertise des travaux de la tour par Jehan Hubel. 04976 : reblanchissement de l'église par Yves Le Bosse en 1673. 05433 : expertise des travaux à faire en 1544 par Jehan Lemaistre. 08382 : travaux importants dans la nef par Guillaume Tillon en 1543-44. 08661 : fabrication de lucarnes par Jehan Vignes en 1544. 07106 : construction de la tour par François Pichart en 1780-81. 06008 : travaux divers dans l'église et le clocher par Mathurin Louische en 1661 et 1674.

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

Références documentaires

Documents figurés
  • Projet d'agrandissement de l'église D'ANTRAIN. Dessin. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • ANTRAIN. Plan au sol, par Arthur Regnault, mars 1905. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS, Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.

    t. 1, p. 40-42
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927 ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.

    t. 1, p. 40-42
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1883, 1884, 1886.

    t. 4, p. 25-34
  • Bourde de la Rogerie, Henri. Fichier artistes, artisans, ingénieurs... en Bretagne. Rennes : APIB, 1998.

    n° 00720, 01167, 03343, 04121, 04976, 05433, 06008, 07106, 08382, 08661 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 39-41