Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale, place de l'Eglise (Brécé)

Dossier IA35031136 inclus dans Village de Brécé réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Châteaugiron
Adresse Commune : Brécé
Adresse : place de l' Eglise
Cadastre : 2001 AB

La première mention de l'église remonte à 1158, année où elle est citée comme appartenant à l'abbaye Saint-Melaine de Rennes. L'église, dédiée à Saint Exuspère, est alors une succursale de celle de Noyal-sur-vilaine, également propriété des moines de Saint-Melaine. Elle ne possède pas de cimetière avant 1216. De l'édifice d'origine, bâti à proximité de la Vilaine, subsistent l'abside et le mur diaphragme romans. La forme de l'abside, ses contreforts, son appareil en petits moellons sont des éléments caractéristiques des petites églises romanes des 11e et 12e siècles. La nef, aux dimensions réduites, est séparée du choeur par un arc diaphragme. La modestie de l'ensemble rappelle que l'église fut d'abord une chapelle. L'édifice connut sous l'Ancien-Régime plusieurs campagnes de travaux qui modifièrent sensiblement son aspect. Au 16e siècle, les seigneurs de Gosné construisirent une chapelle seigneuriale sur le mur sud de l'église communiquant avec la nef et éclairée par deux baies jumelles refaites en 1769 s'il faut en croire la date inscrite à côté. L'église possédait déjà une tour au 17e siècle. C'est au 19e siècle que l'église prend son aspect définitif. Une tour est construite (reconstruite ?) en façade vers 1805, par Coquillon, un maçon d'acigné, ce que confirme le cadastre de la commune de 1809. Une sacristie est bâtie entre 1812 et 1832 contre le choeur, à l'est de la chapelle de Gosné. Devant l'état critique de la tour quelques décennies plus tard, l'architecte rennais Charles Langlois propose en 1840 un devis et des plans pour sa réparation, plans et devis approuvés par le Conseil Local des Bâtiments Civils au mois de juillet. Les travaux sont confiés à Auguste Marchand de Châteaugiron, "fort bon ouvrier". En fait, ce maître charpentier, tout en s'inspirant du projet de Langlois, va réaliser des travaux beaucoup plus importants. La tour va être totalement reconstruite et la nef allongée de 4 mêtres. Le montant des travaux passa ainsi de 274 F à 2175 F sans l'aval du préfet. Plusieurs campagnes de restauration ont marqué au 20e siècle l'aspect de l'église. Le chœur a été entièrement restauré en 1908 d'ou, la disparition des boiseries. Le clocher fut refait 1955.

Période(s) Principale : 12e siècle , (?)
Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

L'abside présente une voûte en cul-de-four soutenue par trois contreforts extérieurs qui ne montent pas jusqu'à la toiture. Au nord, le mur de la nef épaulé par deux contreforts est perçé d'un oeil de boeuf, d'une porte et de deux baies en plein cintre. Au sud, la chapelle communique avec la nef par une double arcade en plein cintre soutenue par une colonne centrale polygonale. La chapelle est éclairée au sud par deux baies jumelles en plein cintre. Une porte pratiquée dans le mur ouest, surmontée d'un auvent, permet d'accéder directement à la chapelle depuis l'extérieur.

Murs schiste
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit en carène
flèche carrée
noue
pignon découvert
croupe ronde
Typologies clocher en façade, chevet arrondi
États conservations bon état

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
MURS1 schiste ; moellon
SCLE1 12e siècle (?) ; 16e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP unicum
ICONTX intégré
SEL étudié
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20043505598NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Brécé, l'église, carte postale par Mary Rousselière : Rennes, S.D.

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 351
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. 237 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • Mémoires. Le Patrimoine religieux. Publication de l'Association historique du pays de Chateaugiron, n°3, 2000.