Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart

Dossier IA35048699 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Louvigné-du-Désert
Adresse Commune : Poilley
Lieu-dit : le Logis

L'écart du Logis se compose du château de Poilley, de la ferme de la Cour de Poilley et de la ferme du Logis. Ce village est situé au nord-est du bourg de Poilley. Il s'agit d'un écart assez peu étendu mais regroupant plusieurs bâtiments fort intéressants. En 1833, lors de la levée du premier cadastre de la commune, la composition de cet écart était à peu près la même que la composition actuelle, seul le moulin de la Motte a disparu. Les bâtiments qui le composent aujourd'hui sont figurés sur ce document, puisque leur construction remonte pour le château au 17e siècle et pour sa métairie au moins au début du 19e siècle, sa construction est peut-être même antérieure. La ferme du logis n'y figure pas puisque sa construction est postérieure au cadastre napoléonien, elle date du milieu du 19e siècle. Les bâtiments ont peu évolué depuis leur édification et présentent quelques éléments remarquables de l'architecture de leur époque.

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle

Le château de Poilley fait l'objet d'une étude individuelle, nous allons donc seulement décrire les deux fermes. La ferme de la cour de Poilley est composée de quatre bâtiments disposés autour d'une cour. La maison d'habitation est située à l'est, elle est composée de deux pièces à vivre (salle et chambre) et d'un cellier accolé au sud. Le bâtiment est élevé en moellon de granite. Les encadrements des baies sont en pierre de taille de granite. La façade ouest est percée au niveau du comble d'un œil-de-bœuf au-dessus duquel se trouve une niche à statue. Les autres bâtiments composant la ferme sont une étable au nord, une écurie à l'est et une grange au sud. La ferme du Logis aussi appelée la Cour Saint-Joseph est plus récente, elle semble avoir été construite au milieu du 19e siècle, en tout cas elle est postérieure à 1833 car lors de la levée du cadastre napoléonien elle n'y figurait pas. Elle se composait également de quatre bâtiments disposés autour d'une cour. La maison d'habitation est au nord, un débarras lui est accolé à l'ouest, on trouvait également une étable, une grange et une porcherie. Son architecture est représentative de cette époque. La maison d'habitation est construite en moyen appareil régulier de granite. Les encadrements des baies et le chaînage des angles sont en pierre de taille de granite gris. Le logis occupe une position centrale par rapport aux bâtiments d´exploitation implantés de chaque côté de la cour. La maison est de type ternaire, c´est-à-dire que sa façade principale donnant sur la route présente trois travées verticales parfaitement régulières. L´architecture de la fin du 19e siècle est une architecture ordonnancée qui suit des modèles contrairement à l´architecture vernaculaire. De plus, ce logis est similaire à ceux des villes de la même époque, il possède un étage carrée et plusieurs pièces d´habitation. Le comble est percé de deux gerbières et d'un œil-de-bœuf sur le fronton pignon central qui est également orné d'une niche à statue. Ainsi, la deuxième moitié du 19e siècle est une période de progrès pour le monde agricole, notamment d´amélioration des maisons d´habitation. Pendant longtemps, en effet, les logis de fermes n´étaient composés que d´une seule pièce à vivre. Ici, le logis à l´apparence d´une maison à l´architecture soignée, sans doute le signe de propriétaires assez aisés. L'ensemble de cette ferme est aujourd'hui à l'abandon.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20093505524NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20093501557Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/6.

    20093501556Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/6.

    20093501558Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/6.

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Poilley. Canton de Louvigné-du-Désert. Arrondissement de Fougères. Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain le 31 décembre 1833 sous l'administration Mr Cahouet, Préfet, Mr Desbois, maire, et sous la direction de Mr Lambert, Directeur des Contributions, Mr Lesné, géomètre en chef, par Mr Delamaire, géomètre du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).