Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart

Dossier IA35048712 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Louvigné-du-Désert
Adresse Commune : Poilley
Lieu-dit : le Haut Méhubert

Le Haut-Méhubert est situé au nord-ouest du village de Poilley. Il s'agit d'un écart peu étendu mais constitué de quelques bâtiments intéressants. En 1833, lors de la levée du premier cadastre de la commune, la composition de cet écart était à peu près la même que la composition actuelle sans qu'aucune construction majeure n'ait disparu. Les bâtiments qui composent cet écart aujourd'hui sont figurés sur ce document, puisque leur construction semble remonter pour les plus anciens au 17e siècle. Certains bâtiments ont subi des remaniements assez conséquents au cours du 20e siècle, et sans doute dès le 19e siècle, tels que remontage de la façade ou agrandissement et ajout d'ouvertures. Ces remaniements importants ne permettent pas de dater ces bâtiments précisément. Cependant, deux bâtiments sont assez bien conservés et présentent des éléments permettant de les dater du 17e siècle et du 18e siècle, notamment grâce à leur appareillage et la forme de leur toiture. Un bâtiment fut ajouté dans l'écart après la levée du cadastre de 1833. Son architecture est assez typique de la fin du 19e siècle ou du tout début du 20e siècle, avec l'emploi notamment de la brique au niveau des ouvertures. Le Bas-Méhubert situé non loin présentait également d'intéressants bâtiments anciens, notamment un alignement qui remontait au 17e siècle et qui avait en façade une très belle fenêtre avec une accolade sur le linteau et une grille. Une des dépendances portait la date de 1679. Ce bâtiment n'existe plus aujourd'hui.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

La ferme située au fond du hameau est intéressante pour deux raisons. Tout d'abord il s'agit d'une implantation ancienne où l'ancien logis a été déclassé en dépendance à la suite de la construction d'un logis plus moderne à la fin du 19e siècle. C'est un cas de figure très souvent rencontré dans les exploitations agricoles. Deuxièmement, le nouveau logis présente une architecture qui tout en étant originale sur la commune de Poilley est tout à fait caractéristique de cette époque. Le vieux logis est élevé en moellon de granite et a des encadrements de baies en pierre de taille chanfreinée. Une ancienne porte en plein cintre à été remaniée et transformée en jour d'étable avec linteau en bois. Ce qui est également caractéristique de son ancienneté, c'est cette forte pente de toiture que le bâtiment a conservé. Ainsi, il s'agissait probablement d'un logis à une seule pièce à vivre construit au 17e siècle. Le nouveau logis est également élevé en moellon de granite. Toutes ses ouvertures sont cintrées, celles du comble sont en brique et sont de formes variées : trois sont un oculus, une un jour et l'autre une gerbière. Le jour réutilise une pierre ancienne d'appui saillant. Situé non loin, un bâtiment peu modifié subsiste. Ce bâtiment élevé en moellon de granite avec un bel appareillage en pierre de taille pour les ouvertures pourrait dater du 18e siècle. Les deux portes et la fenêtre situées en façade principale ont un arc de décharge. Le pignon a été repris en parpaings. Le toit à longs pans est couvert d'ardoise. Il s'agissait vraisemblablement d'un bâtiment partagé entre la maison d'habitation et une dépendance.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20093505546NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20093501553Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/5.

    20093501554Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/5.

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Poilley. Canton de Louvigné-du-Désert. Arrondissement de Fougères. Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain le 31 décembre 1833 sous l'administration Mr Cahouet, Préfet, Mr Desbois, maire, et sous la direction de Mr Lambert, Directeur des Contributions, Mr Lesné, géomètre en chef, par Mr Delamaire, géomètre du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).