Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart

Dossier IA35048707 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Louvigné-du-Désert
Adresse Commune : Poilley
Lieu-dit : la Soizière

Deux gisements superposés, constitués d'objet en silex et d'une hache polie d'une part, d'une hache de bronze et de perles d'autre part, attestent une occupation humaine à la Soizière-du-Bas depuis le Néolithique jusqu'à l'âge du bronze. De plus, une implantation gallo-romaine est signalée par les vestiges d'un édifice thermal et d'une villa datant des 2e et 3e siècles, à la Soizière-du-Milieu. L'écart de la Soizière est situé à l'ouest du village de Poilley. Il s'agit d'un écart relativement étendu et constitué à l'origine de trois entités : la Soizière-du-Haut, la Soizière-du-Milieu et la Soizière-du-Bas. De ce fait, s'y trouvait un nombre conséquent de bâtiments situés de part et d'autre du chemin. En 1833, lors de la levée du premier cadastre de la commune, la composition de cet écart était à peu près la même que la composition actuelle, cependant quelques constructions très anciennes ont disparu ou sont aujourd'hui à l'état de ruines. Les bâtiments qui le composent aujourd'hui sont figurés sur ce document, puisque leur construction semble remonter pour les plus anciens au 16e siècle. Certains bâtiments ont subi quelques remaniements en façade au cours du 20e siècle et pour certains dès le 19e siècle, cependant quelques éléments remarquables subsistent dans cet écart et présentent une architecture intéressante permettant de les dater des 16e et 17e siècles, notamment grâce à leur décor : portes en plein cintre, baies chanfreinées, fenêtres avec grille, linteau sculpté, appuis saillants, toiture à forte pente. Plusieurs constructions, des fermes pour la plupart, datent du 19e siècle, une maison fut même construite au milieu du 20e siècle à la Soizière-du-Bas.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1522, daté par tradition orale

Cet écart est composé de constructions construites en moellon de granite ; les encadrements et les chaînages d'angle sont traités en pierre de taille. Les encadrements de baies présentent des formes variées : portes en plein cintre chanfreinées, portes quadrangulaires. Les toits à longs pans sont couverts en ardoise. Une construction de l'écart a particulièrement retenu notre attention, il s'agit de la construction située à la Soizière-du-Bas. Cette maison a subi de gros remaniements en façade, cependant des photographies datant des années 1970 permettent de connaître sa façade avant les travaux. Il s'agit d'une maison d'une volumétrie relativement importante pour l'époque. Elle est élevée en grand et moyen appareil de granite régulier. Sa façade principale était notamment percée d'une très belle porte en plein cintre moulurée et de baies également moulurées et à appuis saillants. Celle du rez-de-chaussée présente un décor intéressant sur le linteau. Celui-ci est orné d'un fronton triangulaire à l'intérieur duquel se trouve ce qui pourrait être une pelote de chanvre, au-dessus du fronton il y a un homme à droite et peut-être un outil servant à couper le chanvre, sorte de ciseaux, à gauche. En effet, le chanvre faisait partie des cultures que l'on trouvait à Poilley. Ainsi, il se pourrait que cette maison ait été une maison de tisserand, de plus d'après la tradition orale elle daterait de 1522.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20093505550NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20093501548Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/4.

    20093501547Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/4.

    20093501549Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/4.

    20093501550Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 230_35_70/4.

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Poilley. Canton de Louvigné-du-Désert. Arrondissement de Fougères. Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain le 31 décembre 1833 sous l'administration Mr Cahouet, Préfet, Mr Desbois, maire, et sous la direction de Mr Lambert, Directeur des Contributions, Mr Lesné, géomètre en chef, par Mr Delamaire, géomètre du cadastre, échelle 1/10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).