Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecart, les Chesnonnières (Moutiers)

Dossier IA35033691 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations écart
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Guerche-de-Bretagne (La)
Adresse Commune : Moutiers
Lieu-dit : les Chesnonnières
Aucune des fermes situées dans cet écart n'a fait l'objet d'une fiche. Elles ont été trop remaniées. Cependant l'écart des Chesnonnières possédait un ancien manoir, que Paul Banéat nomme Manoir des Chesnonnières. Il précise que sa chapelle, sécularisée, a été reconstruite en 1778. Il était aux Bonamy en 1427et 1513, -et aux Avril seigneurs du Colombier en 1643.
Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
États conservations remanié

Données complémentaires architecture IP35

SCLE1 17e siècle ; 19e siècle
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL repéré
TYPECA éclaté
POSECA en retrait

Annexes

  • Extrait : GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes

    "La chapelle de Saint-Julien des Chesnonières dépendait du manoir de ce nom, appartenant en 1427 à Jean Bonamy. En 1643, Julien Avril, sieur de Colombier, et Marguerite Gefard, sa femme, fondèrent deux messes par semaine en la chapelle de leur manoir des Chesnonières. Plus tard, René Avril, sieur du Bois Thomas, ayant fondé par testament une messe hebdomadaire en l'église de Moutiers, sa soeur Yvonne Avril et François de la Vallée, seigneur de la Coninaye, mari de celle-ci, obtinrent de l'ordinaire la translation de cette fondation dans leur chapelle des Chesnonières ; puis par acte du 10 février 1655, ils assurèrent le service de trois messes par semaine dans cette chapelle. En 1744, Joseph Rubin de la Grumaudière se maria dans ce sanctuaire, qui eut pour chapelains au siècle dernier Guy Cheminais, mort en 1710, François Yvon et Mathurin Courteille.

    La chapelle des Chesnonières fut rebâtie ou grandement restaurée, car le recteur de Moutiers en fit la bénédiction le 30 novembre 1778".

Références documentaires

Documents figurés
  • Section D2 des Chesnonières, 2ème feuille. Levée par M. Jules Chartesse, géomètre du cadastre, N° 196 à 364 (9).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 497 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. 337 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)