Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart du Tertre (Noyal-sous-Bazouges)

Dossier IA35049661 réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesferme, fournil, croix de chemin
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Antrain
AdresseCommune : Noyal-sous-Bazouges
Lieu-dit : Le Tertre

L´écart du Tertre se situe à environ 1 km à l´ouest du village. Il est représenté sur le premier cadastre de la commune datant de 1823. Hormis quelques constructions qui ont été ajoutées au cours du 19e siècle sur la partie sud et des bâtiments d´élevages modernes au nord, le document est assez conforme à ce que l´on voit aujourd´hui. On trouve parmi les constructions des maisons datant du début du 17e siècle, voire de la fin du 16e siècle. Celles-ci ont cependant subi de forts remaniements et présentent un degré d´authenticité assez faible. Les autres datent des 18e et 19e siècles.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Hormis une exception, toutes les constructions sont orientées au sud-est. Sur le cadastre de 1823, un alignement était orienté au nord-est mais celui-ci a disparu. Les matériaux de construction au Tertre sont le granite et le schiste pour les murs et l´ardoise pour les couvertures. Malgré les transformations récentes apportées sur la quasi-totalité des maisons, il reste des éléments anciens à différents endroits, témoignant de l´ancienneté de la bâtisse qui les porte ou bien de la présence de pierres anciennes remployées in situ. Parmi ces éléments anciens, on retrouve deux portes en plein cintre ouvrant au nord, des fenêtres aux linteaux ornés de belles accolades, des appuis de fenêtres saillants et des contours de portes chanfreinés. Ces éléments proviennent de la fin du 16e siècle et du début du 17e siècle. Élément de décor surprenant et non expliqué à ce jour, un linteau de porte présente un décor incisé représentant une balance sur la façade postérieure d´une maison. La balance symbolise en général la justice, or il n´y a pas de maison noble au Tertre qui puisse justifier de ce droit. Ainsi, soit la balance a une autre signification ici, soit il s´agit d´une pierre de remploi. Cette deuxième hypothèse pourrait se justifier par la proximité avec le château de la Roche, aujourd´hui en ruine.

Mursgranite
schiste
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20123505894NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan parcellaire du bourg de Noyal-sous-Bazouges, canton d'Antrain, arrondissement de Fougères, département d'Ille-et-Vilaine. Section C, 1ère feuille. Terminé sur le terrain le 15 juillet 1823 sous l'administration de M. Le Cte de la Villegontier, Préfet, M. Benoit, Maire, M. Naylies, Géomètre en chef, par M. Roger Géomètre. Papier, encre, aquarelle, [1823], échelle 1 : 2500 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS, Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.

  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927 ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.

    t. 2, p. 508-510
  • CHALMEL, Théodore. Monographie de la commune de Noyal-sous-Bazouges, Anciennes familles. Rennes, Imprimerie Simon, 1908.

  • CHALMEL, Théodore. Noyal-sous-Bazouges, Ille-et-Vilaine Rennes, 1939.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1883, 1884, 1886.

    p. 357 à 361
  • L'architecture traditionnelle dans le canton d'Antrain. Association pour la Promotion du Patrimoine d'Antrain et de son Canton, 1985.