Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit village de Kerhuen (Belz)

Dossier IA56005457 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesmégalithe, ferme, maison, cale
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Belz
HydrographiesRivière d'Etel
AdresseCommune : Belz
Lieu-dit : Kerhuen
Cadastre : 2003

Le village ancien, au nord, et la ferme isolée au sud-est, conservent des éléments architecturaux du début du 17e siècle. Cependant la plupart des maisons, de type maisons de pêcheurs à une ou deux pièces, datent de la fin du 19e siècle et du début du siècle suivant. Dates portées sur les maisons, fermes et leurs dépendances : 1625 : sur linteau de porte d'une maison remaniée en dépendance, non repérée (AD 23). 1836 : sur souche de cheminée d'une maison remaniée, non repérée (AD 197). Des lotissement récents occupent la partie orientale de l'écart. Deux dolmens à galerie (AD 186-188), sont classés M.H. en 1921 et 1934.

Période(s)Principale : Préhistoire
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Kerhuen est un village côtier. La partie ancienne, au nord, conserve un ancien commun, espace ouvert couvert de gazon. De la partent des chemins conduisant à la pointe de Toulné ou à celle du Perche où existe une cale, repérée, face à l'île de Riec'h (fig.8). Des maisons de pêcheurs sont également construites au sud du promontoire des deux dolmens. D'autres sur la route du bourg, vers le sud-est et la ferme de Er-goh-ty. 1 ferme et 11 maisons sont repérées. La ferme située au sud du hameau sur la route du bourg est nommée Er-goh-ty sur le plan cadastral (AD 316-320). Elle comporte une cour fermée de murs et de bâtiments. Le logis à étage reconstruit vers 1900 présente une façade de type ternaire (fig.13), et un unique jour à accolade en façade postérieure. Parmi les 11 maisons repérées, 7 sont à pièce unique sous comble à surcroît (AD 213, 412, 12, 13, 16,19). La plus ancienne d'origine du 17e siècle est de type pen-ty (fig.9). On dénombre également 3 maisons à deux pièces symétriques sous comble à surcroît (AD 395, 190, 492) et une maison à deux pièces non symétriques sous comble à surcroît (AD 462). Toutes sont des maisons de pêcheurs.

Espace commun dans le village ancien à préserver.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée
Sites de protectionabords d'un monument historique

Annexes

  • 20065604627NUCA : Archives communales de Belz

    20065604626NUCA : Archives communales de Belz

    20065604628NUCB : Service départemental de l'architecture et du patrimoine du Morbihan