Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit village de Bernard (Vannes)

Dossier IA56003404 réalisé en 2000

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesferme, maison
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Lieu-dit : Bernard
Cadastre : 1980 DN non cadastré

Ecart conservant des vestiges du 17e siècle, et des constructions des 18e et 19e siècles. Il s'est augmenté vers le sud-est à partir de 1970.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Ecart composé de plusieurs fermes regroupées autour de voies de communication : V.C. n°6 et chemin de desserte.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Cet écart est composé de quatre principales fermes implantées en retrait des différents chemins traversant le village auxquelles se sont adjointes plusieurs maisons construites dans le 4e quart du 20e siècle.

    Le rapport entre les plans cadastraux de 1844 et actuel ne montre pas de différences notables ; on notera tout de même la disparition de deux maisons modestes en alignement, au nord-ouest. Ce qui correspond aujourd'hui à la parcelle 39 est cependant très modifié.

    Les fermes regroupent plusieurs fonctions sous le même toit : logis étable accompagné de cellier. Sans étage, elles possèdent un comble à surcroît, plus ou moins haut, des modifications ayant pu altérer ces proportions. L'exemple le mieux conservé est la parcelle 34, daté 1817, ferme très représentative d'un type fréquemment rencontré autour de Vannes et qui a la particularité, très rare aujourd'hui, d'avoir conservé sa couverture de chaume.

    Certaines dépendances sont isolées, comme le fournil, sans doute en raison des riques d'incendie. Chaque ferme possède son puits, isolé. On notera également la présence d'un logis de journalier à pièce unique avec comble à surcroît (sud -ouest du village). Deux fermes ont été repérées (parcelles 34 et 40), et trois (parcelles 33, 39 et 376) n'ont pas fait l'objet d'une fiche car trop remaniées.

    -parcelle 33 : ferme du 18e siècle de type logis-étable allongé d'une chambre sans feu. Elle conserve une porte à linteau sur corbelets, sans doute remployée, et sa pente de toit est conservée malgré une couverture en tôle (fig. 2).

    -parcelle 376 : ferme du 19e siècle, figurant sur le plan de 1844. Non repérée car trop remaniée lors de sa restauration. Seules les dépendances sont conservées intactes, en moellon de granite, remployant une porte en anse de panier, ainsi que le puits circulaire en moellon. (fig. 3).

    -parcelle 39 : Ferme orientée à l'est, le logis à une pièce par étage est très remaniée vers 1930, puis rallongé vers 1950. L'étable en alignement en moellon, postérieure à 1844 a remplacé deux petits bâtiments, sans doute des dépendances, s'est en partie écroulée en mai 2001.

  • 20015604421NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3 P 593.