Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit hameau ou village de Kermouster (Lézardrieux)

Dossier IA22014239 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescroix de chemin, cimetière, chapelle, école, fontaine, lavoir, maison, ferme
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Lézardrieux
AdresseCommune : Lézardrieux
Lieu-dit : Kermouster
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Situé au Nord du territoire communal, l'écart de Kermouster, le village du monastère en breton, domine l'embouchure de l'estuaire du Trieux face à l'archipel de Bréhat. Cet écart composé majoritairement de logis rudimentaires à pièce unique ou à deux pièces au rez-de-chaussée, est structuré autour de la chapelle Saint-Maudez et de l'ancienne école.

Annexes

  • Eléments d'histoire du village de Kermouster (Guy Prigent).

    En 1790, la 'frairie' de Kermouster fut intégrée à la commune de Lézardrieux, à la demande du district de Pontrieux et avec la complicité des élus de cette commune. Le village de Kermouster, en raison de sa position excentrée par rapport au territoire communal de Lézardrieux, aurait pu être annexé par la commune de Pleumeur-Gautier (en lui permettant un accès à la mer) ou par la commune de Lanmodez. La ligne de partage de ces trois communes est délimitée par le cours d'eau de la baie de Pommelin et ses moulins à eau et à vent.

    Le bâti ancien du village de Kermouster (1er quart 18ème-19ème siècle) est particulièrement représenté autour de la chapelle, sur la route communale en direction de l'Île à Bois (ancienne ferme) et au niveau du hameau de la baie de Pommelin (moulin). Le mitage relevé sur le cadastre de 1827 (anciennes fermes isolées, dont la ferme dite 'de l'île à Bois', 'Placen an Deret', 'Karzol Braz' et 'Karzol Bihan'), est aujourd'hui comblé par de nouvelles constructions. Cependant, la surface agricole utile (SAU) reste importante, comme sur l'ensemble de la commune et le phénomène des résidences secondaires est peu accentué sur cet écart.

    En 2003, ce village comptait environ 240 inscrits. L'école primaire a fermé en 1981. Ses locaux ont été occupés pendant une dizaine d'années par une association loi 1901 d'éducation populaire (Association 'Communes', CPIE, école de mer du Trégor), avant d'être remplacés par un café épicerie et une salle d'exposition. La chapelle de Saint Maudez, réédifiée en 1740 sur une construction datée du 12ème siècle, rappelle l'étymologie du village 'village des moines', qui dépendait de l'abbaye de Beauport. Cette chapelle abrite plusieurs statues en bois polychrome et ex-voto, dont deux ex-voto remarquables, 'La Marya', maquette d'un vaisseau de 1ère compagnie des Indes, rénovée en 1989 et classée MH, et le 'Saint-Modé', peinture d'un clipper, précédé d'un bateau pilote du Havre. La fontaine votive de Saint-Maudez, datée du 18ème siècle, fait aussi partie du patrimoine rural et littoral local. Le paysage maritime de Kermouster a été souvent représenté par les peintres qui ont séjourné dans ce village : Signac, Sérusier, Thorndike, Matisse. Le comité de fleurissement créé en 1993 et l'amicale de Kermouster dynamisent le village.

  • Descriptif de l'espace rural de Kermouster (Guy Prigent).

    Le hameau de Kermouster est situé à l'extrémité Nord de la commune de Lézardrieux, sur le plateau et les vallons bordant la rive gauche de l'estuaire du Trieux, à son embouchure entre la baie de Pommelin et Goas Luguen. L'espace bâti résidentiel du village de Kermouster s'est développé 'en étoile' autour de la chapelle, sur les hauteurs des coteaux, le long du Trieux, entre quelques bâtiments d'exploitation agricole. La densification de ce bâti est particulièrement remarquable sur la route communale en direction de Lanmodez, à partir de constructions récentes. Cependant, les espaces littoraux, classés en bord de mer, sont encore cultivés légumes de plein champ.

  • 20092205452A0A : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/35, Numplan 2.