Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart de Pron (Saint-Étienne-en-Coglès fusionnée en Maen Roch en 2017)

Dossier IA35048999 réalisé en 2010
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
AdresseCommune : Maen Roch
Lieu-dit : Saint-Étienne-en-Coglès Pron
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Étienne-en-Coglès

Lors de la levée du cadastre napoléonien en 1832, l´écart de Pron se composait du village de Pron où se trouvaient deux alignements de plusieurs bâtiments et une petite ferme, ainsi que de la ferme de Pron. Cet écart est situé au sud-est de la commune de Saint-Etienne-en-Coglès, tous les bâtiments furent construits avant 1832 puisqu´ils figurent tous sur le cadastre napoléonien qui fut levé à cette date. Cependant, la petite ferme a été agrandie et les bâtiments ont subi de nombreux remaniements au niveau des façades notamment. Les bâtiments semblent avoir été bâtis entre le 16e siècle et le 19e siècle, avec une reprise de quelques ouvertures à la fin du 19e siècle jusqu´au milieu du 20e siècle. Ces époques de construction sont identifiables grâce à des éléments architecturaux caractéristiques, notamment au niveau des percements, tels que les portes en plein cintre, des encadrements d´ouvertures chanfreinés ou ornés d´un cavet, ou encore la forme des toitures et le décor des cheminées. Le logis de la ferme de Pron porte la date de 1772 sur un linteau. Le bâtiment le plus ancien est sans doute une maison qui possède une porte en anse de panier. Sa pièce à feu unique possède une très belle cheminée monumentale tout en granite dont le linteau est sculpté d´un écu ressemblant à celui de la cheminée de la Bretonnière, ce linteau est surmonté d´une corniche. On trouve également dans cette pièce un vaisselier qui avait encore des portes dans les années soixante-dix. Ces éléments permettent de dater ce bâtiment de la fin du 16e siècle ou du début du 17e siècle. Un autre bâtiment de l´écart présente une façade presque identique avec une porte en anse de panier et une baie chanfreinée et ornée d´une belle grille. Ce bâtiment est sans doute une ancienne maison déclassée en dépendance. Il est aujourd´hui couvert de tôle ondulée. On trouve également dans cet écart une belle croix de chemin en granite décorée de boules et d´une niche à statue. Le socle est décoré d´une main. Cette croix datant de la fin du 19e siècle a une histoire particulière. On raconte que des tailleurs de pierre n'ayant pas assez d'argent pour régler la nourriture qu'ils prennent tous les jours à la ferme de Pron acceptèrent l'arrangement du fermier qui leur proposa d'exécuter une croix. Il exige que celle-ci ait une niche à Vierge entourée de trois écots, deux écots sur le fût et sur le socle une main, la sienne.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 19e siècle
Dates1772, porte la date

La maçonnerie des bâtiments de l´écart utilise le granite qui est employé en moellon, mais également en grand appareil régulier pour les encadrements d´ouvertures et les chaînages d´angles. Les ouvertures ont d´ailleurs un encadrement chanfreiné pour les plus anciennes ou un cavet. Les autres encadrements sont en pierre de taille de granite. Les toits sont généralement à deux pans et couverts en ardoise.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise, tôle ondulée
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20103510847NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103503027Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande47.

    20103503028Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande48.

    20103503029Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande48.

    20103503030Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande49.

    20103503031Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande49.

    20103503032Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande49.