Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart de la Vigne (Saint-Étienne-en-Coglès fusionnée en Maen Roch en 2017)

Dossier IA35049004 réalisé en 2010
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Maen Roch
Lieu-dit : la Vigne
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Étienne-en-Coglès

L'écart de la Vigne est situé non loin du bourg de Saint-Etienne-en-Coglès, légèrement au sud-est. Il se compose de la Basse Vigne et de la Haute Vigne. Lors de la levée du premier cadastre de la commune en 1832, la composition de cet écart était à peu près la même que la composition actuelle sans qu'aucune construction majeure n'ait disparu. Les bâtiments qui le composent aujourd'hui sont figurés sur ce document, puisque leur construction semble remonter pour les plus anciens au 17e siècle. D'autres ont été ajoutés à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Ces époques de construction sont identifiables grâce à des éléments architecturaux caractéristiques, notamment au niveau des percements. Ainsi, pour les périodes les plus anciennes, on trouve un alignement de plusieurs maisons dont les façades sont percées d'ouvertures aux bords chanfreinés. On remarque surtout la présence d'une belle porte quadrangulaire avec l'encadrement orné d'un tore se terminant par une grande accolade sur le linteau. On retrouve le même style d'accolade sur une maison de l'écart de Lécoussel. Les toits très pentus souvent brisés par un coyau sont également une caractéristique ancienne. Deux maisons sont datées du 18e siècle, elles portent les dates de 1730 et de 1768. La maison datée 1730 fait partie de l'alignement et a été très remaniée, elle conserve peu de caractéristiques de cette époque. Concernant les bâtiments du 19e siècle, il s'agit d'une période reconnaissable par des ouvertures régulières et symétriques dont les encadrements emploient des pierres taillées mécaniquement. Dans cet écart, il y a également des dépendances intéressantes. On trouve ainsi une dépendance dont la façade est percée de trous de boulins pour des pigeons. Seuls les nobles possédaient un colombier, ou fuie. Le nombre de boulins était fonction de la richesse du propriétaire : à un arpent de terre correspondait un boulin. La Vigne possède une croix de chemin en granite ornée d'un Christ en métal et datée 1944.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1730, porte la date
1768, porte la date

Les bâtiments de cet écart sont construits en moellon de granite, les encadrements des ouvertures ainsi que les chaînes d'angles utilisent également le granite, mais en pierre de taille ou en grand appareil régulier. Les toitures sont à deux pans et sont couvertes en ardoise.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20103510850NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103502993Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande40.

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).