Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart de la Dauvinière (Saint-Étienne-en-Coglès fusionnée en Maen Roch en 2017)

Dossier IA35048979 réalisé en 2010
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Maen Roch
Lieu-dit : la Dauvinière
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Étienne-en-Coglès

L´écart de la Dauvinière est situé au sud-ouest du bourg, tout près de l´écart de la Frénouse. Il s´agit d´un écart assez petit, constitué de trois entités dont une est en ruines. Tous les bâtiments étaient déjà présents en 1832, date du premier cadastre napoléonien, puisque ils y sont figurés. Les photographies des années soixante-dix nous permettent de connaître l´état du bâtiment aujourd´hui en ruines, ainsi que son aménagement intérieur. Cet écart comprend donc une maison élémentaire constituée d´une unique pièce à feu construite sans doute au cours du 18e siècle, une maison à escalier extérieur dont la façade a subi des remaniements au niveau des percements au milieu du 20e siècle (encadrements en brique et linteau en béton), elle possèdfe également une petite fenêtre chanfreinée avec grille qui, si elle est d´origine, permettrait de dater le bâtiment du 17e siècle, et un alignement de plusieurs bâtiments aujourd´hui en ruines ayant une forme de T, il s´agissait probablement d´une ancienne ferme. A l´origine, cet alignement avait peut-être deux logis indépendants. La partie ouest était composée d'une pièce à feu à l'étage sur une pièce sans feu au rez-de-chaussée servant de dépendance. L'accès à l'habitation se faisait par l'escalier extérieur. Cette partie fut peut-être bâtie au cours du 18e siècle. La partie est se compose d'une unique pièce à feu au rez-de-chaussée surmontée d'un comble. Le linteau de la porte a une date inscrite, il s'agit de 1657.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Dates 1657, porte la date

Les bâtiments sont tous construits en moellon de granite. Les ouvertures sont en grand appareil régulier de granite, et certaines sont chanfreinées. Les ouvertures remaniées sont en brique avec linteau en béton.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20103510831NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103502803Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande03.

    20103502791Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande01.

    20103502792Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande01.

    20103502795Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande02.

    20103502800Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande03.

    20103502801Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande03.

    20103502793Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande01.

    20103502794Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande02.

    20103502798Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande02.

    20103502802Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande03.

    20103502799Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande03.

    20103502796Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande02.

    20103502797Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande02.