Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart, Chanay (Tremblay fusionnée en Val-Couesnon en 2019)

Dossier IA35049493 réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Antrain
AdresseCommune : Val-Couesnon
Lieu-dit : Tremblay Chanay
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Tremblay

Sur le premier cadastre de la commune réalisé en 1824, ce lieu est mentionné comme un « hameau ». A cette époque, il était en effet composé de cinq propriétés différentes regroupées en deux alignements de logis, perpendiculaires l’un par rapport à l’autre.

Le bâtiment le plus ancien de cet écart se trouve au nord-est ; il possède les caractéristiques de l’architecture de la charnière des 16e et 17e siècles (porte en plein cintre à double rouleau, fenêtre à linteau orné d’une accolade et appui saillant à l’étage), même s'il a été remanié par la suite. En effet, ce bâtiment a été surélevé ; les vestiges de l’ancienne corniche dans la maçonnerie en témoignent. Cette transformation du bâtiment est probablement intervenue au moment de la construction du bâtiment voisin de l’ouest, c’est-à-dire à la limite des 19e et 20e siècles. Le moellon en granite équarri de la façade sud, la régularité des percements ou encore la présence d’une niche à statue permettent de dater cette construction de cette période.

Le logis qui se trouve au nord de l’alignement situé au sud-est de l’écart date très vraisemblablement de la seconde moitié du 17e siècle.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle

Les bâtiments qui composent ce lieu présentent une maçonnerie de moellon et des chaînages d’angles et encadrements de baies en pierre de taille de granite. Le logis situé au nord-est possède des encadrements de baies soignés : porte en plein cintre à double rouleau dont l’encadrement est orné d’un tore, fenêtre à linteau à accolade et appui saillant à l’étage. Des traces de gonds métalliques indiquent que cette fenêtre était autrefois protégée par une grille. Les baies du logis nord-ouest sont régulières et forment des travées ; la façade sud est percée d’une niche à statue.

Les toitures à longs pans sont couvertes d’ardoise.

Un puits s’élève dans la cour ainsi qu’une étable au nord des constructions.

Mursgranite pierre de taille
schiste moellon
Toitardoise
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée