Logo ={0} - Retour à l'accueil

Digue des Dunes ; front de mer de Crec'h Avel au Launay (Penvénan)

Dossier IA22012597 réalisé en 2008

Fiche

Dénominationsdigue, front de mer
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Tréguier
AdresseCommune : Penvénan
Lieu-dit : Crec'h Avel

La digue des Dunes a été édifiée dans le 3ème quart du 20ème siècle (1978) de façon irriégulière entre Crec'h Avel et le Port-Blanc, afin de pprotéger le cordon dunaire et les zones humides du Launay.

Période(s)Principale : 20e siècle

La digue des Dunes a été édifiée entre le Port-Blanc et Crec'h Avel avec des aménagements et des matériaux différents. Elle a été construite de façon rectiligne avec une partie à l'Est, réalisée en maçonnerie (avec des moellons de granite) et une pente très accentuée, et une autre partie à l'Ouest, avec des enrochements disposés de façon irrégulière et discontinue au niveau du trait de côte et de la dune, avec des ruptures et des continuités.

Mursgranite
moellon
États conservationsinégal suivant les parties
Techniquesmaçonnerie
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Le cordon de galets de Crec'h Avel

    Jean-Pierre Pinot, SMVM Trégor-Goëlo, 'Rapport sur les risques liés à l'évolution du littoral entre Penvénan et Plouha', UBO, mai 1997, p. 41.

    Penvénan partage avec la commune de Trévou-Trévignec le cordon de galets du Royau et le polder du Launay, conquis au milieu du 19ème siècle sur le marais d'eau douce que barrait ce cordon. Ce cordon connaît depuis plusieurs dizaines d'années, un affaiblissement de sa partie Nord-Est, la plus proche des dunes de Crec'h Avel. Le cordon de galets a été consolidé par l'arrière en bord de polder. La dune de Crec'h Avel a commencé à reculer dès le 18ème siècle, par le départ du sable de la plage vers le Sud-Ouest, une fois disparu le pédoncule qui avançait autrefois en direction de l'Île Bruc. Il a été bien suivi depuis 1930 par Yves de Bellaing, en raison de la mise à jour progressive des tombes de l'Âge du Fer qui forment un cimetière sous, et devant l'actuel camping municipal. Pour interrompre le recul des dunes, qui avait été considérablement accéléré par le passage des campeurs, on a construit à l'Est une promenade littorale en bordure de la plage, avec une sorte de digue (en béton pour les fondations et en moellons de granite pour le parement). Cette digue se prolonge vers l'Ouest par un enrochement, que la mer déchausse régulièrement et creuse par le revers, en provoquant des crevasses dans la dune.

    Pour maintenir le sable à sa place, la solution consisterait à construire un épi ancré à l'altitude de la promenade, ne s'abaissant que lentement vers le large, et tracé dans le prolongement de la route, sur les fondations de la cale actuelle (schéma, fig. 36). Des aménagements pour fixer la dune et empêcher sa traversée devraient permettre sa reconstitution.

  • 20082211060ZB : UBO, Brest

    20082211059ZB : UBO, Brest

    20082211063ZB : UBO, Brest

    20082211062ZB : UBO, Brest

Références documentaires

Bibliographie
  • PINOT, Jean-Pierre. Rapport sur les risques liés à l'évolution du littoral entre Penvénan et Plouha, SMVM Trégor-Goëlo. Brest : UBO, 1997.

    p. 41-42