Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure (malouinière), la Plussinais (Saint-Jouan-des-Guérets)

Dossier IA35046665 réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Saint-Malo Nord
Adresse Commune : Saint-Jouan-des-Guérets
Lieu-dit : la Plussinais
Cadastre : 1834 A2
Ce lieu possède une chapelle dédiée à Saint-François d'Assise. La partie centrale du bâtiment est la plus ancienne ; elle pourrait remonter au 16e siècle. A l'intérieur, se trouve une cheminée équipée d'un four. La partie est a été construite par la famille Lebreton en 1727 ; quant à la partie ouest, elle a été commanditée au milieu du 19e siècle, par la famille de Porcaro. Le toit de cette partie était surmonté d'épis de faîtage en forme de fleur de lys, eux-mêmes surmontés de girouettes. Ces éléments sont encore visibles sur les cartes postales du début du 20e siècle qui représentent le bâtiment ; ces épis et girouettes ont disparu suite à la tempête de 1989. Le jardin de la propriété comprend cinq puits ainsi qu'un lavoir. Au 16e siècle, la Plussinais appartenait au malouin Pierre Colin, puis la propriété passa par mariage à la famille Picot, sieurs de Rocabey. La famille Lebreton l'acquiert au début du 18e siècle ; elle agrandit la propriété en faisant construire l'aile est. Cette famille conserve la Plussinais pendant un siècle et demi environ ; elle est en effet achetée en 1842 par la famille de Porcaro, qui fait édifier à son tour l'aile ouest. La famille de Porcaro était également propriétaire du manoir de la Motte situé à l'ouest de l'église.
Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1727
Murs granite
moellon
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
MURS1 granite ; moellon
SCLE1 2e quart 18e siècle
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 1980/10/23
Précisions sur la protection

1980/10/23 : inscrit MH.

Annexes

  • 20073508592NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20073508355NUCB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6Fi.

    19883500621XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 8Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Ille-et-Vilaine. Série O : Administration et comptabilité communales. Edifices publics. Monuments et établissements publics. Presbytère : dossier de projet d'échange (1898) : 2 O 286/15.

Documents figurés
  • Châteaux de Bretagne. 260. La Plussinais. St-JOUAN-des-GUERETS (I.-et-V.) . Carte postale éditée par Lelièvre, édit., Guer, [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • FOUCQUERON, Gilles, BAILHACHE, Alain. Au pays de Saint-Malo. L'épopée des Malouinières. Saint-Malo : Editions Cristel, 2007.

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • RIOULT, Jean-Jacques, VERGNE, Sophie, ARMINJON, Catherine (dir.), MUEL, Francis (dir.). Les orfèvres de haute Bretagne. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2006.

  • YVON, Pierre-Jean. Malouinières, manoirs et demeures du Clos-Poulet. Brest : Editions Le Télégramme, 2005.

Liens web