Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure du directeur de la minoterie Jolivet, Pont-Réan, 94 Route de Redon (Bruz)

Dossier IA35048380 inclus dans Ecart, Pont-Réan (Bruz) réalisé en 2008

Fiche

Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Bruz
Adresse Commune : Bruz
Lieu-dit : Pont-Réan
Adresse : 94 Route de Redon
Les deux façades ordonnancées de façon symétrique de part et d'autre de la travée centrale et le plan en double profondeur de cette maison sont caractéristiques de la fin du 19e siècle. Elle a été construite en 1889 par la famille Jolivet, qui dirigeait la minoterie située sur les bords de la Vilaine, de l'autre côté du pont, sur la commune de Guichen. Elle n'a pas été remaniée depuis et constitue, avec l'ensemble des dépendances qui l'accompagnent, un exemple particulièrement bien conservé de l'architecture de cette époque.
Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1889, porte la date

La maison du directeur de la minoterie Jolivet fait partie d'un ensemble de constructions placées autour d'une cour, en bordure de la route de Redon. Elle est orientée nord/sud. Son élévation comporte un rez-de-chaussée surélevé, qui signale la présence d'une cave, un étage et un comble. Elle est double en profondeur et présente des façades de type ternaire ordonnancées. Le toit à croupes en ardoise est orné d'une crête de toit et de deux épis de faîtage en zinc dont l'un comporte une girouette. Les deux souches de cheminée situées sur le mur de refend sont en brique. La maçonnerie est recouverte d'un enduit. La façade nord donne sur la cour. Un escalier de granite à deux rampes en saillie mène à la porte principale. Une porte située sous l'escalier dessert la cave. Les chaînes d'angles, le bandeau séparant la cave du rez-de-chaussée et les dés de la porte sont en granite. Les encadrements, les chaînes d'angle des autres niveaux, la corniche et les bandeaux sont en pierre de taille de calcaire. Sur le claveau de la porte centrale, une date portée "1889" est accompagnée des initiales "JM" de la famille Jolivet-Morin. La façade sud ouvre sur le jardin. La travée centrale est en calcaire et fait saillie. Le bandeau séparant la cave du rez-de-chaussée, les chaînes d'angle et l'escalier sont en granite. Les encadrements, les autres bandeaux et la corniche sont en calcaire. Les fenêtres du rez-de-chaussée et de l'étage sont munies de garde-corps en fer forgé, à l'exception de la fenêtre centrale du premier niveau, dotée d'un balcon en fer forgé. La travée centrale est surmontée d'une lucarne en calcaire à fronton triangulaire.

Murs granite
calcaire
enduit
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI maison de type ternaire
STYL normalisation
MURS1 enduit ; granite ; calcaire
SCLE1 3e quart 19e siècle
IMPA sur rue
CBATI isolé
IMBATI en coeur de parcelle
PERP -1
ESPAL cour
PASSAGE -1
ESPAP jardin antérieur
DISTRIB double en profondeur
ORDO -1
ELEV 3
ETAG 1
COMBLE étage de comble
MOUV à porte haute en toiture seule
RDC -1
ACCESA 1
ACCESP 1
NATUA porte cochère centrée
IAUT typicum
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée