Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure, dite malouinière du Bois Martin (Saint-Père-Marc-en-Poulet)

Dossier IA35045677 réalisé en 2006

Fiche

Précision dénominationmalouinière
Destinationsécole
Parties constituantes non étudiéesferme
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine
AdresseCommune : Saint-Père-Marc-en-Poulet
Lieu-dit : le Bois Martin
Cadastre : 1982 C2
D'après J.-J. Rioult et Roger Barrié, cette demeure daterait des années 1725-1730. On peut la qualifier de malouinière car elle rassemble des éléments caractéristiques de ces demeures : plan rectangulaire, cinq travées, chaînes d'angle, encadrement des baies, bandeaux, corniche en pierre de taille de granite, maçonnerie de moellon enduit, toit à croupes, hautes cheminées à épaulements. A l'origine, son toit était pourvu de pots à feu comme on le voit sur les photographies de 1975. A l'ouest de la demeure se trouvait une chapelle. Théodore Chalmel la décrit ainsi : La chapelle domestique du Bois-Martin, construite par N. H. écuyer Jean Martin, sieur de la Chapelle, est contemporaine du château du même nom. C'est un édifice quadrilatéral, situé à l'ouest et à environ dix mètres du château. L'entrée unique se trouve au sud, l'abside au nord, fenêtres à droite et à gauche, prenant toute la hauteur, du sol au plafond. Ce sanctuaire était dédié à la Sainte Vierge, sous l'invocation de Notre-Dame du Bois-Martin. L'intérieur est voûté. Quatre nervures se croisent au sommet. Sur l'autel, encore en place, on remarque un crucifix, deux chandeliers en cuivre ciselé, de valeur artistique. La pierre sacrée, les vases précieux, les ornements sacerdotaux ont été donnés à l'église de Saint-Père par Madame la Comtesse de Cheffontaines. Aujourd'hui, la chapelle est désaffectée.. Un bâtiment a été construit à son emplacement dans les années 1970. De même, à l'est de la demeure, un bâtiment a été remanié à la même époque. Sur les cadastres de 1809 et 1848, un colombier est représenté au fond du jardin. Il était surmonté d'un campanile. Sur ces cadastres sont également figurées les douves qui entourent partiellement la cour. Au nord-est de la demeure se trouvent la métairie et le parc composé d'allées et de ronds-points. Il est représenté sur le cadastre de 1809. Il est décrit en ces termes par Théodore Chalmel au début du 20e siècle : Le plus important forme dépendance du Bois-Martin. Il contient 22 ha. divisés en parcelles que limitent allées et ronds-points savamment tracés. Ici, les taillis sont les survivants d'arbres futaies. Les essences y sont le chêne et le châtaignier. Théodore Chalmel nous apprend également que la propriété était, jadis, appelée le Bois-Bouvier et qu'elle relevait de Bonaban. Il précise que le domaine appartenait à écuyer René Martin et Modeste Cécile Gris (1700-1737), à écuyer Jean-Baptiste Le Gobien et Marie-Modeste Martin (1724-1768). D'après la tradition orale, il aurait été occupé par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale. Depuis août 1987, il accueille l'école Sainte-Marie, établissement catholique hors contrat.
Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle

Le bâtiment se compose d'un avant-corps central surmonté d'un fronton triangulaire sur la cour et d'avant-corps latéraux sur le jardin. Chaque façade comprend cinq travées. Les encadrements des baies, les chaînes d'angle, le bandeau, la corniche et l'avant-corps de l'élévation nord sont en pierre de taille de granite. Le reste de la maçonnerie est enduit. Le bâtiment s'élève sur quatre niveaux : cave, rez-de-chaussée, étage carré et étage de comble éclairé par des oculi en zinc du côté de la cour. Il est couvert d'un toit à croupes en ardoise. Il possède de nombreuses cheminées hautes et parfois à épaulements. Face à l'élévation sud se trouve le jardin clos de mur. Au nord-est se situe l'ancienne métairie.

Mursschiste
granite
calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20063516155NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20063516156NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20063516099NUC : BM, Saint-Père-Marc-en-Poulet

    20063515377NUCB : AD, Ille-et-Vilaine, 6Fi.

    19883500668XB : AD, Ille-et-Vilaine, 6Fi.

Références documentaires

Documents figurés
  • Saint-Père-Marc-en-Poulet. Section C, dite de Launay-Ravily, en trois feuilles, 2e feuille, du n° 324 au n° 420. [1848], échelle 1/2000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

  • 610 - Saint-Père-Marc-en-Poulet - Le château du Bois-Martin. Carte postale éditée par HLM, édit. [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • Le Château du Bois-Martin, par Châteauneuf (Ille-et-Vilaine), au Vicomte de Cheffontaines. Carte postale [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 72 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques, INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1997, (Images du patrimoine, n°8).

  • CHALMEL, Théodore. Saint-Père-Marc-en-Poulet. Rennes : SIMON, 1931, rééd. Rennes : Recto Verso, 1983.

    p. 284-287 ; 444 ; 71
  • YVON, Pierre-Jean. Malouinères - Manoirs et demeures du Clos Poulet. Brest : Le Télégramme, 2005. ISBN 2-84833-140-2.