Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix monumentales sur la commune de La Feuillée

Dossier IA29003064 réalisé en 2007
Aires d'études Parc Naturel Régional d'Armorique
Dénominations croix monumentale
Adresse Commune : Feuillée (La)

Parmi les 13 croix monumentales identifiées sur le territoire de La Feuillée, 12 font l'objet d'un dossier individuel. Une croix ancienne, signalée disparu en 1969, a remplacé celle Litiez ; celle de Kerven est déjà en état de vestiges en 1981. La croix dite de Croas an Herry conserve des vestiges du 16e siècle. Cinq croix sont probablement du 17e siècle (Keranheroff, les deux croix de Kerelcun dont une est datée 1671, Litiez et Kermabilou). Aucune croix n'a apparemment été érigée au 18e siècle. Au 19e siècle et surtout vers 1820, on constate un renouveau important avec six réalisations. Les hospitaliers étaient probablement les commanditaires de plusieurs croix du 17e siècle (une croix de Malte sculptée sur la croix monumentale 1 de Kerelcun atteste cette hypothèse). Pour les réalisations du 19e siècle, elles peuvent correspondre à des commandes de prêtres ou de notables ruraux.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

Les 13 croix identifiées sur le territoire communal ne sont pas réparties de façon uniforme. La partie nord-ouest de la commune, à l'exception de Litiez, est dépourvue de croix, alors que le bourg en compte quatre. Marquant souvent les anciennes voies de communication, les croix de chemin sont largement majoritaires. Parmi les matériaux utilisés, on observe un recours quasi-exclusif au granite pour les bases, les fûts et même les parties sculptées. Seules trois croix se distinguent, celle du cimetière dont la croix et le Christ en croix sont en kersantite, celle de Litiez dont le fût est en schiste et celle de Ruguellou, restaurée en 1937, qui présente un moulage de Christ en fonte. Seule la croix du cimetière est signée : elle est l'oeuvre du sculpteur Larhantec de Morlaix. Concernant la typologie des oeuvres en pierre, on peut distinguer trois catégories : huit croix frustes et sans décor (Croas an Herry, les coix monumentales 1, 2 et 3 du bourg, la croix monumentale 2 de Kerelcun et celles de Ruguellou, Litiez et Kermabilou), deux croix avec de simples décors gravés représentant des coeurs, des croix latines (Keranheroff et Kerbérou) et deux croix avec décors sculptés représentant un Christ en croix avec ou sans Vierge à l´Enfant (croix du cimetière, Kerelcun).

Murs granite
schiste
Décompte des œuvres repérés 13
étudiés 12

Références documentaires

Bibliographie
  • CASTEL, Yves-Pascal. Atlas des croix et calvaires du Finistère. Société archéologique du Finistère, 1980, Quimper, p. 76-79.