Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix monumentale, Landivarc´h (Quimperlé)

Dossier IA29000552 réalisé en 2001

Fiche

Dénominations croix monumentale
Aire d'étude et canton Quimperlé - Quimperlé
Adresse Commune : Quimperlé
Lieu-dit : Landivarc´h
Cadastre : 1981 BS non cadastré ; domaine public

Cette croix datée 1523 s´élève près du croisement de chemins qui traversaient la forêt de Carnoët, près des lieux-dits anciens de Petit Keranforest et Coat Déro (cadastre de 1824). Le toponyme Landivarc´h, englobant le quartier actuel, correspond à l´écart qui s´est constitué tardivement à l´ouest. La croix en fer, moderne, remplace la partie supérieure en granite disparue, peut-être à personnages. L´oeuvre était liée au culte de saint Roch ; la procession annuelle entre Quimperlé et la chapelle Saint-Philibert et Saint-Roch à Moëlan-sur-Mer, commune voisine à l'ouest, instituée suite à un voeu accompli lors de l´arrêt d´une épidémie de peste, y faisait station, ce qui explique la présence de la table d´offrande.

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Secondaire : Epoque contemporaine
Dates 1523, daté par source

Base à deux étages comportant une table d'offrande aspectée au sud. Socle cubique portant une inscription en lettres gothiques sur trois faces. Fût conique à écots surmonté d'une croix moderne en fer.

Murs granite
États conservations remanié
Mesures h : 400.0
la : 150.0

Malgré sa mutilation, cette croix, liée aux épidémies de peste qu'a connues la Cornouaille à cette époque, est d´un grand intérêt à cause de la date qu´elle porte (1523), du commanditaire - sans doute un ecclésiastique mais dont le nom demeure indéchiffrable - ainsi que de la présence d'une table d´offrande qui lui est associée. Il n´est peut-être pas un hasard que sa mise en place correspond exactement à la date de reconstruction de l´hôpital Frémeur à Quimperlé. Cette croix correspondrait, comme la croix de Toul ar Bleiz située à proximité, à une station de la procession de saint Roch.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • CASTEL, Yves-Pascal. Atlas des croix et calvaires du Finistère. Société archéologique du Finistère, 1980, Quimper, p. 311-312.

    p. 310-311
  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France).

    p. 1351