Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix de procession

Dossier IM22004993 réalisé en 2003

Fiche

Cette croix qui porte le poinçon de communauté de Saint-Malo la situant vers les années 1690 est sans doute aussi une des mieux conservées de haute Bretagne pour la fin du XVIIe siècle. Ses bras lisses et sans décor surlignés d´un simple galon mouluré et ponctués de fleurons fondus à têtes d´angelots, son noeud piriforme à gorge fortement creusée que surmonte une large collerette ciselée d´une guirlande de lauriers, la rattachent incontestablement aux modèles à la mode vers les dernières décennies du XVIIe siècle. Dans ce genre de modèle comme souvent, le noeud concentre sur lui l´essentiel du décor : de petits ailerons fondus et ajourés, dont les formes rappellent le style « auriculaire » en vogue vers le milieu du XVIIe siècle, encadrent la base de la croix et, juste en dessous, un petit panneau de transition orné d´une feuille d´acanthe appliquée. Ces éléments graphiques, purement ornementaux, qui rappellent le goût du Grand siècle pour les décors de filigrane, contribuent beaucoup à l´élégance de la croix. Le traitement du Christ, fondu mais finement repris en ciselure, la face de soleil, l´image de saint Pierre, patron de la paroisse, fixée au revers de la croix et dont la tunique est vigoureusement ciselée au mat, ainsi que l´allure générale de la croix présentent des traits de style très comparables à ceux d´une autre croix conservée à Saint-Gouesno, qui pourrait être l´oeuvre du même orfèvre. Ici, les poinçons de communauté et de charge signalent sans conteste, une réalisation de Saint-Malo, qui une fois de plus se remarque par la qualité de sa fabrication. Le poinçon de maître, mal insculpé et difficile à lire, pourrait être celui de l´orfèvre malouin Guillaume Hamon dont on connaît entre autres pièces, le remarquable buste de Sainte Brigitte conservé à Pleslin-Trigavou.

Dénominationscroix de procession
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Matignon
AdresseCommune : Pléneuf-Val-André
Emplacement dans l'édificepresbytère

Croix de procession exécutée vers 1690 à Saint-Malo, peut-être par l'orfèvre Guillaume Hamon.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 35, Saint-Malo
Auteur(s)Auteur : Hamon Guillaume ?) orfèvr

Les trois branches plates sont terminées par des têtes d'angelots fondues rapportées et ajourées. Sur le noeud, décor repoussé à trois médaillons et têtes d'angelots rapportées. Au-dessus du noeud, rangée de perles et grosse virole ornée d'un feuillage de lauriers. Au départ de la croix, ornementation de grandes palmettes repoussées, flanquée de motifs ajourés fondus et rapportés. Christ et titulus fondus. Soleil découpé et repoussé-ciselé.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, fondu, ciselé, ciselé au mat
Précision dimensions

h = 85 ; la = 48. Epaisseur des branches = 3.

Iconographiessaint Pierre
soleil
Précision représentations

Saint Pierre au revers de la croix ; soleil derrière la tête du Christ.

Inscriptions & marquespoinçon de communauté
poinçon de maître
Précision inscriptions

Poinçons (au revers, sur la branche supérieure de la croix) : poinçon de maître difficillement lisible, peut-être Guillaume Hamon ; communauté de Saint-Malo, vers 1690 : lettre M au-dessus d'une moucheture d'hermine entre deux fleurs de lys, surmonté de la lettre S et couronné.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1968/06/18