Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix de chemin de Kervot (Langoat)

Dossier IA22018149 réalisé en 2013

Édicule datant de plusieurs époques : le socle taillée dans un granite roux, sculpté de quatre têtes et orné de lettres gothiques (illisibles) est vraisemblablement datable du 15e siècle ou du début du 16e siècle ; la croix monolithe en granite gris et au fût octogonal écoté (ébranché) remonte au 17e siècle. A l'avers le Christ, représenté mort : tête incliné vers la droite, corps pendu par les bras obliques, les jambes droites. Au revers : Vierge à l'enfant. L’emmanchement semble plus récent (18e siècle ; 1ère moitié 19e siècle). Un second socle de croix en granite gris se trouve à côté de emmanchement.

Sur le cadastre de 1836, la croix de chemin figure déjà à cet emplacement : au carrefour des convenants Tano, Lucas et Pichoret. Elle est appelée localement la croix de Kervot (Kervod). René Le Cozannet, dit Dom Maudez, fils de Yvon Le Cozannet et de Françoise Bodiou, est né le 8 décembre 1666 au village de Kervot. Il repose au cimetière de Quemperven.

Dénominations croix de chemin
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Langoat
Lieu-dit : Carrefour des convenants Tano, Lucas et Pichoret, Adresse : ,
Cadastre :
Période(s) Principale : 15e siècle , (?)
Secondaire : 17e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Dates

Il s'agit d'une œuvre remaniée à plusieurs reprises. Néanmoins, le socle sculpté avec soin, partie la plus ancienne de cette croix de chemin, attire l'attention.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections
Précisions sur la protection

.