Logo ={0} - Retour à l'accueil

Corps de garde crénelé n° 3, année "1849" dite "Batterie de Quinze" des Blancs Sablons (Le Conquet)

Dossier IA29001762 inclus dans Ensemble fortifié : 4 redoutes et blockhaus (Stützpunkt "Le Conquet") (Re 40-55), Plage des Blancs Sablons (Le Conquet) réalisé en 2004

Fiche

AppellationsRedoute dite de la "batterie de Quinze"
Parties constituantes non étudiéescorps de garde, caserne, escalier, latrine
Dénominationsfort, redoute, batterie
Aire d'étude et cantonBretagne Nord
AdresseCommune : Conquet (Le)
Lieu-dit : Plage des Blancs Sablons
Adresse : Nord

Le corps de garde crénelé de la batterie de Quinze a été construit en 1849. Il s'agit d'un modèle n° 3 pour 20 hommes dont l'armement "régulier" consistait en 4 canons.

Prioritairement, il s’est agi de mettre en état de défense l’anse des Blancs Sablons dont le dispositif s’étend de l’anse de Porsmoguer au nord (Plouarzel) à la pointe de Kermorvan au sud (Le Conquet). Six ouvrages sont ainsi élevés de 1846 à 1852 et deux redoutes pour l’infanterie sont modernisées (à l’origine, des redoutes vaubaniennes mises en œuvre par l’ingénieur Mollart). La batterie de côte (aujourd'hui disparue) a probablement été déclassé en 1876. Le parapet et les bretèches du corps de garde ont été arasés vraisemblablement pendant la Seconde guerre mondiale. Fonction : défense de la plage des Blancs Sablons.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1849, porte la date
Mursgranite
enduit
pierre de taille
moyen appareil
maçonnerie
moellon
Toitpierre en couverture, terre en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, rez-de-chaussée
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturesterrasse
États conservationsdésaffecté, état moyen

Edifice postérieur au cadastre de 1840. Ouvrage "ouvert aux quatre vents".

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvrevestiges de guerre, à signaler

Annexes

  • 20062904021NUCA : Archives Départementales, Finistère

(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume